Manifestations de plus en plus tendues autour du convoi de l'usine électrique de Trinité

polémique
Police
La police assure la sécurité du convoi à la sortie de Fort-de-France (26 août 2016) ©Martinique 1ère
Quelques incidents ont émaillé une nouvelle sortie du convoi qui achemine le matériel de l'usine électrique de Galion 2, entre le port de Fort-de-France et la ville de Trinité. Des groupes ont mis le feu sur la chaussée. Les forces de sécurité, attaquées, ont répliqué.
Atmosphère tendue dans la nuit de jeudi à vendredi sur le parcours du convoi destiné à l'usine électrique Galion 2. Plusieurs dizaines de manifestants ont tenté de contenir ce nouveau convoi. Policiers et gendarmes mobiles ont été déployés massivement.
©martinique
Les manifestants ont changé de stratégie après s'être fait délogés du port par les gendarmes mobiles et la police, la veille. Des feux ont été allumés au passage du convoi puis les groupes se sont dispersés pour occuper le rond-point du port, de Volga-plage, de Dillon avant de se retrouver sur le pont de Chateauboeuf. 

Le convoi est finalement parti du port de Fort-de-France vers une heure ce vendredi matin (26 août), précédé par une dizaine de camions de gendarmes mobiles, de police et pompiers, pour dégager le passage. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live