Marie-Laurence Delor, ou la philosophie à portée de tous

société
Marie-Laurence Delor
©DR - Marie-Laurence Delor
Quelle est l’utilité de la philosophie en cette période de confinement ? Avons-nous tous les moyens de réfléchir à notre situation d’être humain ? Entretien avec Marie-Laurence Delor, professeure de philosophie dans un lycée de Martinique.
La philosophie n’est pas abordable pour tout le monde car elle suppose des connaissances préalables et une aptitude à conceptualiser. Vrai ou faux?

Il faut préalablement préciser qu’il y a "des" philosophies et pas "une" philosophie. Ce qu’elles ont en commun et qui les définit comme "philosophie" c’est qu’elles expriment "des conceptions du monde". Je comprends la notion de "monde" comme  "horizon" de sens ou champ de possibles pour la compréhension, la relation et l’action. Il convient ensuite d’ajouter que tous les hommes ont une conception du monde, une "philosophie spontanée" exprimée à travers leurs croyances, leur culture et leur langue.

Reste enfin à affirmer que chacun est en capacité de se poser la question formulée par le philosophe italien Antonio Gramsci (1) : "Est-il préférable de "penser" sans en avoir une conscience critique, sans souci d'unité et au gré des circonstances, autrement dit de "participer" à une conception du monde imposée mécaniquement par le milieu ambiant " ou penser par soi-même, " être à soi même son propre guide"
.
C’est à ce niveau élémentaire de questionnement que commence l’effort réflexif propre à la philosophie comme discipline. Il est à l’œuvre, sans pour autant faire système, dans bon nombre de proverbes comme par exemple "tan fè tan, tan kité tan" (tout change, tout est devenir), pour se référer à Héraclite (2).

Dans ce contexte de pandémie au virus Covid-19, en quoi la philosophie peut-elle nous aider à réfléchir à notre condition?

La dimension existentielle du sens et de la valeur du vécu est un aspect du débat, toutefois la question cruciale aujourd’hui est de "penser la crise". Bon nombre de philosophes peuvent nous y aider et notamment Paul Ricoeur, Michel Foucault, Hannah Arendt. J’avoue une préférence pour Hannah Arendt. Son tracé de vie en tant qu’intellectuelle juive allemande naturalisée américaine, ses œuvres traversées par la thématique de la crise en font une ressource incontournable.

Je la cite: 

Une crise nous force à revenir aux questions elles mêmes et requiert de nous des réponses, nouvelles ou anciennes, mais en tout cas des jugements directs. Une crise ne devient catastrophique que si nous y répondons par des idées toutes faites, c’est à dire par des préjugés. Non seulement une telle attitude rend la crise plus aiguë mais encore elle nous fait passer à coté de cette expérience de la réalité et de cette occasion de réfléchir qu’elle fournit ".


Il s’agit d’un extrait du chapitre 5 de La Crise de la Culture.

Vous citez Hannah Arendt qui a notamment écrit sur les conséquences de la Seconde guerre mondiale. Comment pouvons-nous tirer profit de ses réflexions inspirées par des événements ayant eu lieu il y a plus de 70 ans ?

L’idée à retenir de cet extrait est que penser c’est d’abord "dé-construire". Ce qu’il y a à déconstruire c’est d’abord le récit que l’Etat français veut nous vendre sur le thème de la pandémie du Covid-19. Le recours mûrement réfléchi au lexique de la guerre ("guerre", "confinement", "couvre feu", "hôpital de campagne"…) et la tonalité épique, presque tragique révèle l’intention, l’effet qu’on veut produire : "brouiller la responsabilité, l’imprévoyance de l’Etat" par un effet de diversion émotionnelle.

On met en scène des héros en y associant l’image d’un Président qui, à vrai dire, maîtrise peu de choses. On campe dans le même temps les anti-héros: une populace indisciplinée et irresponsable. Le problème est que même si ce récit réussit en partie, il tient difficilement, confronté à la réalité. Celle-ci en effet laisse voir au quotidien une gouvernance acculée à des "stratégies par défaut".

On subit, on court derrière les événements car, manifestement, la mémoire fait défaut. Mémoire des protocoles et procédures de crise sanitaire élaborés scrupuleusement tout au long de la décennie 2000 (par exemple le Plan pandémie 2011).
La communication est erratique et la stratégie médicale indécise et confuse. Ce que la réalité donne aussi à voir c’est le délitement du contrat social et le travail de la société sur elle-même pour maintenir le lien social et trouver des réponses concrètes face à l’urgence.

(1) Antonio Gramsci, Introduction à l'étude de la philosophie et du matérialisme historique, Editions sociales, 1977.
(2) Héraclite d’Ephèse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Héraclite
 

entretien sonore de Marie-Laurence Delor


Pour aller plus loin


Marie-Laurence Delor nous propose une sélection de livres, articles ou émissions se rapportant à sa réflexion.
Emission de France Culture sur  Michel Foucault : https://www.franceculture.fr/personne-michel-foucault.html
Emission de France Culture sur Paul Ricoeur : https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/la-pensee-de-paul-ricoeur-14-soi-meme-comme-les-autres
Emission de France Culture sur Hannah Arendt : https://www.franceculture.fr/personne/hannah-arendt
Emission de France Culture « La crise au coeur de la pensée gramscienne » : https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/antonio-gramsci-marxiste-a-litalienne-24-la-revolution-naura-pas-lieu
Article du site Philo 52, « Tout homme est philosophe » : https://www.philo52.com/articles.php?lng=fr&pg=1482
Article du site Philo 52, « COVID-19, Les philosophes face à l’épidémie » : https://www.philomag.com/lactu/covid-19-les-philosophes-face-a-lepidemie-42728
Article du site Cairn Info : https://www.cairn.info/revue-specificites-2011-1-page-5.htm
Article du journal La Croix, « Paul Ricoeur, une pensée hospitalière » : https://www.la-croix.com/Culture/Livres-Idees/Livres/Paul-Ricaeur-une-pensee-hospitaliere-_NG_-2013-02-28-916258
Article du journal Le Monde, « La crise sanitaire incite à se préparer à la mutation climatique » : https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/03/25/la-crise-sanitaire-incite-a-se-preparer-a-la-mutation-climatique_6034312_3232.html
Articles du site Mediapart
https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/120420/patrick-boucheron-en-quoi-aujourd-hui-differe-d-hier
https://www.mediapart.fr/journal/france/020420/masques-les-preuves-d-un-mensonge-d-etat
https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/040420/parler-de-catastrophe-est-un-moyen-commode-de-dissimuler-sa-responsabilite
https://www.mediapart.fr/journal/france/030420/gerer-le-covid-19-pourquoi-l-etat-et-l-executif-ont-tout-oublie?page_article=2
https://www.mediapart.fr/journal/international/120420/biosurveillance-sortir-de-la-prison-molle-de-nos-interieurs
Les Outre-mer en continu
Accéder au live