Marin : les électeurs ont le choix entre le changement et la continuité

politique
Urne
Opération électorale dans la commune du Marin (15 mars 2020). ©Martinique la 1ère
La réserve de voix est suffisamment importante pour favoriser indifféremment les deux listes arrivées en tête du premier tour le 15 mars 2020. Les discussions se poursuivent entre les cinq groupes politiques pour déterminer les nouvelles alliances électorales.
Des cinq listes présentes au premier tour au Marin, il n’en subsiste que deux. Celle conduite par Yvonne Tritz, première adjointe sortante, de l’Union démocratique et populaire pour le renouveau du Marin soutenue par le Parti progressiste martiniquais, a obtenu 1 327 voix (38%). Elle devance de 33 voix seulement celle menée par José Mirande, de Dynamique marinoise, qui totalise avec 1 294 voix (37,05%).

Le faible écart séparant les deux premiers peut jouer en faveur de l’un et de l’autre. Vu le potentiel électoral d’environ 6 800 inscrits, il est clair que rien n’est joué. La réserve d’abstentionnistes est d’autant plus importante que la participation a été modérée, à 47%.

C’est dire si Yvonne Tritz et José Mirande peuvent tous deux mobiliser de larges fractions de celles et ceux qui ont boudé les urnes. A condition que la participation soit plus forte. Ce qui serait logique, pour un second tour. Mais une option aléatoire, vu le contexte lié à la crise sanitaire.
 

Un faible écart laissant place à toutes les hypothèses


De même, ils peuvent compter sur les éventuels reports de voix obtenues par les trois autres candidats. D’autant qu’elles ont toutes trois obtenu au moins 5% des voix et sont susceptibles de fusionner avec l’une des deux listes qualifiées. Michelle Bonnaire, de la liste "Alliance nouvelle démocratique" a frôlé le maintien, avec 9,76% des suffrages exprimés, soit 341 voix.

Elle a le choix de s’allier avec l’équipe d’Yvonne Tritz, d’autant qu’une certaine proximité politique existe entre ces deux femmes. Michelle Bonnaire, se définissant comme patriote, ayant choisi de ne pas choisir entre le MIM et Péyi’a, peut trouver des convergences de vues avec Yvonne Tritz. Celle-ci a reçu le soutien du PPM dont elle n’est pas membre, ce qui lui confère une certaine marge de manœuvre.

La fusion de listes est également un scénario crédible pour la liste de Joseph Belrose, chef de file de "Le Marin Uni". Avec 329 voix (9,42%), il est en mesure d’intégrer au moins un de ses colistiers sur la liste de José Mirande. Il est plus proche du chef de file sortant de l’opposition que de la première adjointe.
 

Les trois listes éliminées n’ont pas tout perdu


Il en de même pour Erick Eloré, à la tête de la liste "Le Marin autrement, terre d’excellence", soutenue par la section historique du PPM. En obtenant 201 voix (5,75%), il peut, lui aussi, obtenir un accord politique avec Dynamique marinoise. Outre les projets de ces différents groupes, des mandats électifs peuvent se négocier, comme une place d’adjoint ou un siège de conseiller communautaire  à l’Espace Sud, voire une bonne position sur une liste aux élections territoriales.

D’ici la date limite de dépôt des candidatures, mardi 2 juin 2020, plusieurs scénarii sont possibles. Entre la continuité incarnée par Yvonne Tritz et le changement souhaité par José Mirande, les électeurs marinois pourront effectuer un choix en toute connaissance de cause.

Et ce, d’autant que les cinq candidats en lice au premier tour sont tous membres du conseil municipal sortant. Yvonne Tritz en tant que première adjointe, Erick Eloré comme 7e adjoint, José Mirande étant leader du groupe de l’opposition comptant dans ses rangs Michelle Bonnaire et Joseph Belrose.
 
Marin : 29 sièges à pourvoir et 4 au conseil communautaire
Les résultats du 1er tour

Inscrits : 6 760
Abstentions : 3 160 (46,75%)
Votants : 3 600 (53,25%)
Blancs : 45 
Nuls : 63
Exprimés : 3 492 (51,66%)
Yvonne Tritz : 1 327 voix (38%)
José Mirande : 1 294 voix (37,05%)
Michelle Bonnaire : 341 voix (9,76%)
Joseph Belrose : 329 voix (9,42%)
Erick Eloré : 201 voix (5,75%)
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live