martinique
info locale

Le Marin (Martinique) a perdu l'organisation de l'arrivée de la Mini-Transat au profit de Saint-François en Guadeloupe

voile
Mini-Transat 2019
©Breschi -Transat la Boulangère
Les organisateurs de la Mini-Transat ont levé le voile vendredi 13 décembre 2019 sur les trois prochaines éditions (2021, 2023 et 2025). Plus d’arrivée au Marin, mais direction Saint-François en Guadeloupe. La nouvelle équipe est conquise par le dossier et l'engagement des Guadeloupéens. 
C’est d’abord un changement d’organisateur qui amène cette modification. Le Collectif Rochelais pour la Mini-Transat, qui avait en charge les éditions de 2017 & 2019, a été informé vendredi 13 décembre 2019 que les "Sables d'Olonne Vendée Course au Large" sont les nouveaux décideurs de l'organisation de l'épreuve. Le nom de la Guadeloupe est mentionné pour l'arrivée de la course et plus précisemment la commune de Saint-François..
 

Une décision qui surprend


La ville du Marin après l’arrivée de l’épreuve le 25 novembre dernier ne s’attendait pas à cette nouvelle donne. De l’avis de tous, coureurs, organisateurs, partenaires, les éditions 2017 et 2019 ont été une vraie réussite. 
Avec 78 skippers ayant rejoint les Antilles sur 87 partants le 5 octobre dernier du bassin des Chalutiers à La Rochelle, Tous les clignotants étaient au vert pour reconduire l'opération en 2021.

Ancrée en Guadeloupe pour trois éditions


Les éditions de 2021, 2023 et 2025 prendront la direction de la Guadeloupe. Cette course au large par étapes partira des Sables-d'Olonne à destination de Saint-François, en passant par La Palma (Canaries). Les organisateurs sont séduits par les hommes et tout l'environnement autour de la course en Guadeloupe. 
Marina de Saint-François
La Marina de Saint-François accueillera les bateaux de la Mini-Transat 2021 ©G. F
La Guadeloupe retrouve la Mini-Transat, après avoir reçu l’arrivée en 1999 (Rivière Sens) et 2013-2015 (Point-à-Pitre). En 2021 la ligne d'arrivée se trouvera à Saint-François, à l’Est de l’île.

Visibilité exceptionnelle


Entre la Martinique et la Guadeloupe, les stratégies ne sont pas les mêmes. La Guadeloupe s'est donnée les moyens dans le monde de la voile. Une école de formation, un chantier de construction navale, une épreuve renommée internationale, la route du Rhum, et la volonté de l’exécutif régionale d'avoir un rendez vous nautique tous les deux ans.

Avec la Route du Rhum, les retombées sont visibles pour l’ensemble des métiers nautiques et sur la promotion de la destination Guadeloupe. Restaurateurs et commerçants profitent aussi de cette manne touristique.
Publicité