martinique
info locale

Martinique Surf Pro : Victoire du Néo-Zélandais Ricardo Christie

surf
Martinique surf Pro
Le Néo-zélandais Ricardo Christie remporte le Martinique Surf Pro 2017 ©Poullemot/Aquashot
Le Néo-Zélandais Ricardo Christie, a remporté le vendredi 7 avril le Martinique Surf Pro 2017 sur le spot de Basse-Pointe en battant en finale le Brésilien Bino Lopes. Ricardo Christie est le vainqueur de la troisième édition de l'étape caribéenne du calendrier Qualifying Series (QS).
C’est finalement le Néo-Zélandais Ricardo Christie qui a remporté l’unique épreuve caribéenne des Qualifying Series (QS) ce vendredi 7 avril sur le spot de Basse-Pointe. Vainqueur de l'unique épreuve caribéenne sur le spot de Basse-Pointe, Ricardo Christie empoche 3000 points pour le circuit qualificatif du surf mondial. Il s’est imposé en finale face au Brésilien Bino Lopes. Ricardo Christie totalise 16,66 points lors de la finale, face à Bino Lopes qui réalise (15,57 points). 
Resultats surf

Ricardo Christie, le vainqueur 2017

Il faisait partie des grands favoris de l'épreuve, et n'a pas fait défaut à son statut. Né le 13 octobre 1988 à Mahia en Nouvelle-Zélande Ricardo Christie est vainqueur de l’Open de Nouvelle-Zélande à tout juste 16 ans. Il intègre l’élite du surf mondial, le Championship Tour, en 2015, en devenant le deuxième Néo-Zélandais après Maz Quinn à se qualifier pour le World Tour. C'était sa première participation au Martinique Surf Pro. Ricardo Christie remporte les 3000 points de la victoire et 12 000$. 


Objectif atteint pour les organisateurs

Nicolas Clémenté et Nicolas Ursulet ont fait de la Martinique et de son spot de Basse-Pointe, une épreuve qualificative du championnat du monde (WQS). 144 compétiteurs sont venus en Martinique cette année pour tenter de se qualifier pour le ASP Word Tour qui réunit les meilleurs surfeurs professionnels sur un parcours de onze épreuves réparties sur l'ensemble du globe. Une semaine de compétitions et des retombées économiques pour la ville de Basse-Pointe mais aussi pour l'ensemble de la Martinique. Le contrat signé par les organisateurs en 2015 prévoyait trois organisations de cette épreuve en Martinique et une quatrième en option. "On a signé sur trois années, avec une quatrième en option" déclarait Nicolas Clémenté. Au regard des résultats, la Martinique Surf Pro a toutes les conditions et garanties pour rester définitivement sur le spot de Basse-Pointe.
Publicité