martinique
info locale

Un million de barils de pétrole extrait des puits en mer du Guyana

monde
Guyana pétrole
Au Guyana, le Liza Destiny, unité flottante de production, stockage et déchargement du pétrole brut ©vesselfinder
Les premiers barils de pétrole de Guyana ont été expédiés aux raffineries des États-Unis. Selon les prévisions pour 2020, le Guyana devrait produire 120.000 barils par jour. Ce chiffre va augmenter à 750.000 barils par jour d’ici à 2025. Le Guyana devient un producteur majeur de pétrole.
 
Ces premiers barils du pétrole ont été extraits du Stabroek Block, une parcelle de 26.800 kilomètres carrés située dans les eaux territoriales du Guyana.

La zone est exploitée par les multinationales américaines, ExxonMobil, Hess et la compagnie pétrolière chinoise, CNOOC.  Selon les estimations, il y a au moins 13 gisements dans la zone du Stabroek Block avec une production potentielle de plus de 5 milliards de barils.
 

Les contrats d'exploitation qui favorisent les compagnies pétrolières


Les experts estiment que l’américain Exxon a obtenu des conditions trop favorables du gouvernement du Guyana. Le FMI, Fonds Monétaire International, a conseillé aux autorités sur place de revoir les conditions des prochains contrats avec cette compagnie américaine.

Le Guyana a récemment intégré l’EITI, (l’Initiative pour la Transparence du Secteur des Industries Extractives), une organisation qui aide les pays à bien gérer les richesses pétrolières. 
 

Le pétrole moteur de développement du pays ?


Au Guyana, le Département de l’Énergie au ministère de la présidence affirme que le secteur pétrolier a déjà généré 50 millions de dollars d’investissement directe. Créer 1.700 emplois et 600 différents prestataires de services.

Le gouvernement a promis que les revenus versés dans les coffres de l’état par cette manne pétrolière seront investis dans des programmes sociaux, dans le développement des infrastructures et dans l’agriculture.
Publicité