Mise en place des motifs impérieux pour voyager entre la Martinique et la Guadeloupe dans les deux sens, dès le 16 février 2021

coronavirus
Aéroport / Salle d'embarquement
Salle d'embarquement dans un aéroport (image d'illustration) ©Pixabay

Les préfets de Guadeloupe et de Martinique décident d'interdire les déplacements en avion ou par bateau entre les deux îles sauf motifs impérieux, à partir de mardi prochain (16 février 2021). Le but est de contenir la propagation de variants de la covid-19.

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre la progression du variant de la Covid-19. 23 sont recensés à c jour en Martinique. Ce qui inquiètent les autorités qu redoutent une augmentation de ces cas. C'est pour cela que les préfets de Martinique et de Guadeloupe annoncent de nouvelles mesures pour les voyageurs.

Afin de limiter la propagation de variants de la covid-19 au sein des Antilles françaises, les préfets de Martinique et de Guadeloupe ont décidé d’interdire les déplacements de personnes entre les deux îles qui ne sont pas fondés sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.

Préfets de Guadeloupe et de Martinique

Les voyageurs devront présenter à la compagnie aérienne et maritime, avant embarquement, une déclaration sur l'honneur du motif de déplacement (disponible sur les sites Internet des préfectures) ainsi qu’un ou plusieurs documents justificatifs.

Ces nouvelles modalités sont applicables à compter de mardi 16 février 2021.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live