Mistik Nord-Plage : les récalcitrants transcendent le lieu

histoire
Nord Plage (Macouba)
Le quartier n'existe plus, toutes les maisons ont été détruites. ©S.L.
Nord-plage, ce quartier du Macouba, coincé entre une rivière, une falaise et l’océan a bien changé. Il ne reste plus qu'un amas de gravats. Il y a un mois, les dernières maisons ont été détruites. 31 ans après, le programme de relogement de ses habitants est terminé.
Fini les œuvres d’art sur les murs des maisons faites de bric et de broc. Fini les allées étroites qui réservaient bien des surprises à quiconque les empruntait. Les dernières maisons ont été détruites il y a un mois. Seule demeure la chapelle qui abrite la vierge.

Nord Plage (Macouba) Vierge
© S.L. La grotte de la vierge a été conservé.

En tout, depuis 1989, près d’une centaine de familles a été déplacée de Nord-Plage vers le bourg du Macouba. Le programme de relogement des habitants est terminé après 31 ans. Un changement de vie difficile, auquel s’ajoute l’angoisse de savoir ce qu’il adviendra du lieu. 

Nord Plage (Macouba) camion
© S.L. Les engins de démolition ont terminé leur travail

Pour un budget total de 2 millions d’euros financés en partie par CAP Nord, la réhabilitation de Nord-Plage touche à sa fin. L’âme de ce lieu aussi mythique que mystique sera, nous l’assure la mairie, préservée. 

(Re)voir le dossier avec les images d'André Quion-Quion et Eddy Bellerose :  
Malgré sa destruction, le quartier va continuer à exister à travers ses anciens habitants. ©martinique