publicité

Nouvelle organisation des services de l'État pour la Martinique et la Guadeloupe

À partir du 20 mars 2017, La Martinique instruira les demandes de cartes d’identité et de passeports, pour la Martinique, la Guadeloupe, Saint-Barthélemy et St Martin. La Guadeloupe traitera les permis de conduire et les certificats d’immatriculation pour l’ensemble des territoires.

Guadeloupe et Martinique vont se répartir la fabrication des documents officiels © JCS
© JCS Guadeloupe et Martinique vont se répartir la fabrication des documents officiels
  • Christine CUPIT et Jean-claude SAMYDE
  • Publié le
Du nouveau cette année dans l’organisation des services de L’État. Une réforme entre en vigueur le 20 mars prochain. C’est le Plan Préfecture nouvelle génération, PPNG.  La Martinique et les territoires d’outre-mer aussi sont concernés. 

Redistribution des cartes

C’est un nouveau virage qu’amorcent les services de l’État avec le Plan Préfecture nouvelle génération. L’organisation a été totalement repensée.  À compter du 20 mars, c’est la Martinique qui instruira les demandes de cartes d’identité et de passeports, pour la Martinique, la Guadeloupe et les îles du Nord (St Barthélémy et St Martin). Au mois de novembre, la Guadeloupe traitera les permis de conduire et les certificats d’immatriculation pour l’ensemble des territoires de la zone. Pas de modifications pour La Guyane, elle instruira les demandes de cartes nationales d'identité et de passeport de son territoire uniquement.

Mais concrètement, qu’est-ce cela change pour les usagers ? 

D’abord, pour un permis de conduire ou un certificat, d’immatriculation, il ne sera plus nécessaire de se déplacer en préfecture. Les usagers passeront par Internet, ou feront appel à des services alternatifs, comme les professionnels de l’automobile par exemple.
En revanche, pour la carte d’identité ou le passeport, les démarches se feront toujours en mairies, car il faut pouvoir identifier le demandeur et prendre ses empreintes digitales. Les demandes seront donc numérisées en mairies et transmises automatiquement au centre compétent pour les instruire. 
Et pour faciliter les démarches, on pourra se rendre dans n’importe quelle commune. Plus besoin de se rendre dans celle de sa résidence. Ces nouvelles modalités permettront de sécuriser la carte nationale d’identité.
Par ailleurs, les administrés n’auront plus à fournir de documents d’état civil, juste la photo et le justificatif de domicile.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play