Un couvre-feu mis en place en Martinique

coronavirus
Stanislas Cazelle point presse
Point presse de Stanislas Cazelles en préfecture. ©Martinique la 1ère

Un couvre-feu entre 22h et 5h du matin et pour trois semaines, voilà la mesure phare annoncée ce mardi 23 mars 2021 par Stanislas Cazelles, le préfet de Martinique lors d'un point presse à Fort-de-France.

Stanislas Cazelles, préfet de Martinique a annoncé un couvrefeu (interdiction de sortir) pour trois semaines entre 22h et 5h du matin à compter de vendredi soir 26 mars 2021, 22 heures. 


Seuls trois motifs permettent les déplacements. L'attestation est obligatoire pour les déplacements entre 22h et 5h :

  • Activité professionnelle,
  • Consultations et soins urgents,
  • Motif familial impérieux, personnes vulnérables ou précaires ou gardes d'enfants

Tous les restaurants dans les galeries commerciales seront fermés à partir de vendredi 26 mars 2021. 

De plus, la présence de spectateurs dans les Établissements Recevants du Public (ERP) pour les activités sportives en plein air est soumise à autorisation. 

(Re)voir le point presse du mardi 23 mars 2021. 

Un virus qui circule activement 


Stanislas Cazelles a également annoncé un renforcement du dispositif "tester-alerter-protéger".  Ainsi, des équipes dédiées devraient être déployées pour la réalisation de tests afin de contrôler le respect de l'isolement. 

En matinée, l'Agence Régionale de Santé avait annoncé 401 nouveaux cas positifs en une semaine. Le variant anglais concerne 50 à 60% des cas.


Après une relative stabilité, le nombre de cas a commencé à augmenter entre le 1er et le 7 mars 2021 (121 cas). Puis la situation est devenue inquiétante entre le 8 et le 14 mars 2021 avec 252 nouveaux cas, 22 personnes hospitalisées et 70,2 de taux d'incidence (nombre de personnes infectées sur une semaine sur 100 000 habitants). 

Stanislas Cazelles n'exclut pas des mesures plus fortes en fonction de l'évolution de la situation sur l'île.