Obligation vaccinale à l'hôpital en Martinique : les médiateurs attendent les syndicats

social
Mediateurs
Les trois médiateurs. ©Martinique la 1ère
Alors que pour l'instant aucune rencontre entre les médiateurs et l'intersyndicale ne s'est tenue, un point presse a été organisé ce jeudi 4 novembre à 17h30 à la Direction de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités (DEETS). Les médiateurs se disent prêts à échanger.

Prévue à partir du mercredi 3 novembre 2021, la mission de médiation dépêchée en Martinique a pour objectif d'apaiser les tensions générées par l'obligation vaccinale pour les personnels soignants. 

Les trois médiateurs arrivés depuis le début du mois de novembre, n'ont pour l'instant rencontré aucun membre de l'intersyndicale. 

Je ne voulais pas commencer avant d'avoir rencontré les partenaires essentiels, dont les organisations syndicales des personnels du CHU de Martinique.

 

Dès que je les aurais rencontrés, nous nous mettrons au point et nous verrons les déroulés et les étapes que nous allons mettre en place et je lancerai officiellement la médiation.

 

Nous espérons qu'elle va être encadrée et contenue dans un délai que nous nous sommes fixés pour l'instant jusqu'aux environs du 12 novembre. Mais je crois que nous aurons un temps intense de discussion. 

 

Je suis un tiers facilitateur dans un dispositif qui oppose des parties en litige aujourd'hui dans des incompréhensions. Je vais essayer de les amener à trouver en elle-même les voies, ressorts et moyens pour sortir de cette situation de crise difficile qui compromet la qualité et la sécurité des soins et des personnes.

Danielle Toupillier, médiatrice spécialisée en droit public


Un nouveau rendez-vous avec les membres de l'intersyndicale est proposé vendredi matin (5 novembre 2021) à 9 heures.