publicité

Pascal Jan nouveau recteur de l'académie de Martinique

À l'issue du Conseil des ministres du 14 février 2018, Pascal Jan est nommé recteur de l'académie de Martinique. Béatrice Cormier est nommée rectrice de l’académie d’Amiens. Un mouvement qui intervient dans un contexte de réformes importantes dans l'enseignement secondaire et supérieur.

Pascal Jan, nommé recteur de Martinique, mercredi 14 février 2018 en conseil des ministres à Paris. © Pascaljan.fr
© Pascaljan.fr Pascal Jan, nommé recteur de Martinique, mercredi 14 février 2018 en conseil des ministres à Paris.
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
Au conseil des ministres du 14 février sur proposition de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale et de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Pascal Jan, professeur des universités, est nommé recteur de la région académique de la Martinique, recteur de l’académie de la Martinique. 

Pascal Jan agrégé de droit public


Docteur en droit public depuis 1997, Pascal Jan enseigne le droit constitutionnel, les libertés et droits fondamentaux et les finances publiques à l'Institut d'études politiques de Bordeaux.
Né en 1967,  Il a commencé sa carrière comme attaché temporaire d'enseignement et recherche à l'université de Tours, puis comme maître de conférences à l'université Bordeaux IV  avant d'être affecté à l'université de Bretagne occidentale comme professeur agrégé.

Depuis 2002, il est membre de plusieurs jurys de concours, dont celui des administrateurs de l'Assemblée nationale et du Sénat et l'a été de l'entrée en classe préparatoire intégrée de l'ENA. 
Pascal Jan remplace Béatrice Cormier qui est nommée rectrice de l’académie d’Amiens.

L'état d'esprit du baccalauréat 2021 


Pascal Jan, le recteur de Martinique, est nommé ce mercredi 14 février au moment de l'annonce du cadre du nouveau baccalauréat. Il accompagnera le changement pour préparer les élèves de Martinique à cette réforme. Le baccalauréat nouveau reposera d'abord sur une part de contrôle continu, dont l'évaluation représentera 40 % de la note finale. Les épreuves terminales, compteront pour 60 % de la notation finale.

Chaque lycéen présentera comme aujourd'hui une épreuve anticipée de français, écrite et orale, en fin de classe de première et quatre épreuves finales en classe de terminale. Il s'agira de deux épreuves écrites de spécialité portant sur les disciplines que le lycéen aura choisi d'approfondir, d'une épreuve de philosophie et d'une épreuve orale finale.

Les épreuves de français en première et de philosophie en terminale, ainsi que l'oral, auront lieu à la fin du mois de juin. Les épreuves de spécialité seront passées au retour des vacances de printemps. L'oral de rattrapage est maintenu en tant que seconde chance.

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play