publicité

Polémique autour de la diffusion de la vidéo qui a conduit Buju Banton en prison

Cela fait déjà 10 ans que la star du dancehall, le Jamaïcain Buju Banton est emprisonné aux États-Unis. Une vidéo, le montrant en train de goûter le contenu d’un paquet de poudre blanche est la seule preuve clé dans son inculpation. Cette vidéo vient d’être diffusée par la chaîne Américaine ABC.

© ABC-DR
© ABC-DR
  • Par Caroline Popovic
  • Publié le
Les agents fédéraux des États-Unis ne voulaient pas que cette vidéo soit rendue publique parce qu’elle montre le visage d’un agent infiltré. 
Cependant, la chaîne de télévision américaine ABC, a fait appel à un juge qui a autorisé sa diffusion.


Les proches de Buju Banton s'interrogent sur le moment choisi pour la diffusion de cet enregistrement qui intervient quelques mois avant la fin de sa peine de prison.

La vidéo qui condamne le chanteur


La vidéo date du 8 décembre 2009. On voit Buju Banton en compagnie de trois hommes, dont un agent infiltré et un informateur. La scène se déroule dans un hangar de la police, situé à Sarasota en Floride. Un paquet de poudre blanche est ouvert sur la table. Buju Banton goûte le contenu. Il n'y a pas d'échange d'argent ni de drogue.
À la suite de cette vidéo et d'autres enregistrements audio, l'artiste Buju Banton a écopé de 10 ans dans une prison fédérale à Georgia dans le sud des États-Unis. Il est incarcéré pour deux chefs d’accusation dont le principal est intention de vendre de la cocaïne.



Son avocat estime qu’il n’y avait pas de preuves concernant l’intention de vendre de la cocaïne. Mais la justice n’était pas d’accord. Même si Buju Banton n’était pas en possession de la drogue, "il montrait une connaissance du commerce de stupéfiants".

Buju Banton a-t-il été piégé ?


Ses amis le pensent. Le chanteur Stephen Marley, fils de Bob Marley, a hypothéqué sa maison en Floride pour payer la caution de Buju Banton pour qu’il puisse préparer son procès.

Stephen Marley a témoigné en faveur de Buju Banton. "Il est la voix du monde, il n’a jamais exprimé un intérêt pour le trafic de stupéfiants."

"ll a été piégé. Regardez bien son procès", déclare Alvin Walfall, un fan aux États-Unis. Walfall a également signé une pétition qui a recueilli 5 000 signatures, demandant la libération de Buju Banton. Imhotep Alkebu-lan, l’un des avocats du chanteur estime que son client a été victime d’un coup monté.

Un retour très attendu


La chanteuse Rihanna, originaire de Barbade, soutient Buju Banton. Un titre composé avec lui paraîtra sur son nouvel album.


En octobre 2017, Sean Paul s’est rendu à la prison en Georgia où l'artiste est incarcéré. Les deux hommes ont passé trois heures ensemble. Après cette visite, Sean Paul a publié une vidéo sur son compte Instagram.
Sean-Paul parle de Buju Banton
Ses fans et les autres musiciens attendent son retour.

 DJ Khaled a déclaré : "J’aime Buju. Sa musique est comme une prière". De son côté, Beres Hammond estime que la musique de Buju Banton donne envie de faire du bien.


Pour le chanteur, Cocoa Tea, "il y a un vide sans Buju Banton et sa musique."

Pendant son incarcération il a obtenu un master en gestion d’entreprise, spécialité Musique, de l’Université de New York.


Buju Banton sera libéré le 8 décembre 2018 et immédiatement expulsé vers la Jamaïque. Une tournée intitulée la "Longue Marche vers la Liberté" a déjà été planifiée.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play