Le préfet demande au maire de Ducos de faire arrêter les travaux d'une bâtisse illégale

environnement
Construction illégale
Construction illégale à Ducos, dénoncée par les services de l'Etat en Martinique ©Martinique La 1ère
Dans un  courrier en date du 27 avril 2018, le préfet Franck Robine, confirme au maire de Ducos que la bâtisse en construction dans sa commune, constitue une infraction à la législation sur le permis de construire. Le préfet demande au maire de faire arrêter les travaux.
Le 18 avril 2018, l'un des services de l'État, la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DEAL), a dressé un procès verbal pour construction illégale, située à l'habitation Rivière la Manche à Ducos, à l'encontre de la SCI Faber, représentée par Olivier et Thierry Hayot.

La DEAL confirme qu'un bâtiment destiné à la fabrication d'aliments de bétail est édifié dans ce quartier par Ange Milia, président de Madivial et présumé responsable des travaux.

Attitude ferme du préfet


Le préfet s'en tient strictement à la législation en particulier au regard du PPRN (Plan de Prévention des Risques Naturels). "Le terrain se situe dans sa partie centrale en zone réglementaire orange bleue, aléa mouvement de terrain fort. La partie est du terrain se classe en zone jaune avec un aléa mouvement de terrain moyen, et la partie ouest se classe en zone jaune aléa mouvement de terrain faible à nul", explique la DEAL.

"Pour toutes ces raisons, je vous demande de prendre un arrêté interruptif de travaux et de nous en transmettre une copie", écrit le préfet Franck Robine au maire de Ducos Charles-André Mencé.

Voilà qui devrait satisfaire à la fois l'intersyndicale de l’entreprise MNA (Martinique Nutrition Animale), qui craint cette concurrence et les écologistes de l'Assaupamar qui dénoncent les conditions de cette construction.