Présidentielle 2022 : Les Républicains de Martinique choisissent les modalités de désignation de leur candidat

élections 2021
LR / Les Républicains / politique / droite
Congrès électronique LR du 25 septembre 2021. ©Capture Facebook Les Républicains de Martinique / DR
Les adhérents LR votent par internet, ce samedi 25 septembre 2021, afin de choisir la méthode de désignation de leur candidat à la présidentielle de 2022. En Martinique, Valérie Pécresse et Michel Barnier sont les deux favoris, avec "un avantage" pour la présidente de la région d'Île de France.

Les adhérents LR de la droite doivent trancher ce samedi afin de retenir la méthode de désignation de leur candidat pour la prochaine élection présidentielles de 2022. Soit une primaire à deux tours, mais on sait comment cela s’est terminé en 2017 pour le parti, soit un prochain vote en congrès, ouvert aux seuls militants. Le scrutin du jour est électronique. 

Avantage Pécresse

 

Cinq candidats sont en lice pour cette élection présidentielle de 2022 chez LR : Par ordre alphabétique, il y a Michel Barnier, Xavier Bertrand, Éric Ciotti, Philippe Juvin et Valérie Pécresse. Mais la fédération de Martinique a le cœur qui balance entre la présidente de la région Île de France et l’ex-commissaire européen, Michel Barnier, avec un avantage pour la candidate Pécresse.

Toutefois, son homologue Xavier Bertrand des Hauts de France qui lui, refuse de participer à une primaire ouverte, arrive devant le prétendant Barnier, selon les sondages.

Bertrand, boudé par la section locale ?

 

Le candidat idéal pour beaucoup de nos militants, ce serait François Baroin, mais il n’est pas en compétition (…).

 

Mise à part Valérie Pécresse qui a un ultramarin au sein de son équipe, en l’occurrence Patrick Karam, vice-président du conseil régional d’Île de France, ainsi qu’un certain nombre d’autres ressortissants cadres, on ne sent pas au niveau national, un attachement particulier pour l’Outremer.

 

Notre ancrage local nous impose de nous interroger singulièrement sur toutes les problématiques qui nous touchent, or Michel Barnier semble être un peu éloigné de tout cela, parce-que davantage tourné vers les affaires européennes et l’international, même s’il a la carrure d’un chef d’Etat.  

 

Concernant Xavier Bertrand, il veut jouer trop en solo (…).

On est devenu allergique aux électrons libres… Ils oublient le collectif, ce qui a été le cas de François Fillon en 2017 et ce fut catastrophique à l’arrivée comme on le sait.

(Nausica Thierry Niasme - Secrétaire territorial)

 

Ce sont donc les quelques 80 000 encartés qui tranchent aujourd’hui ICI►, (jusqu'à 12h heure locale), afin de mettre tout le monde d’accord. Ce choix est d’autant plus décisif que les dernières enquêtes d’opinion prévoient déjà un duel entre Marine Lepen du Rassemblement National et le Président sortant Emmanuel Macron de La République En Marche, si ce dernier se représente, mais à ce jour, il ne s’est pas déclaré.

Et l'avenir ?

 

Une fois le candidat de la droite désigné, en cas de qualification pour le second tour et de victoire au soir du 24 avril 2022, la majorité présidentielle aura probablement à cœur entre autres, de remettre en selle la droite locale, après sa déconfiture lors de la dernière élection de la Collectivité Territoriale de Martinique.

En attendant, ce courant de pensée est totalement absent du débat démocratique dans l’île, ce que regrette Nausica Niasme. Le nouveau secrétaire territorial espère prendre la tâche à bras le corps dès à présent.

Nausica Niasme / Christian Jacob
Nausica Niasme (à gauche), premier animateur au sein de la Fédération Les Républicains de Martinique, en compagnie du député Christian Jacob, président du parti Les Républicains. ©Capture Facebook Nausica Niasme / DR

Tout est à faire, tout est à reconstruire... je dirais même à construire.

Ce sera un long processus, mais cela demande du courage et je prendrai ma part… Et c’est dès maintenant.

 

On avait prévu d’amorcer ce chantier durant les grandes vacances scolaires, mais il y a eu le confinement malheureusement.

Par conséquent, on attend le déconfinement total pour repartir sur le terrain, aller à la rencontre des martiniquais et on va se servir de l’élection présidentielle comme tremplin.

 

Pour l’instant, nous faisons des réunions en visio, nous sommes présents sur notre page Facebook et on fait du phoning (démarchage téléphonique) avec nos militants.

(Le secrétaire territorial)

 

Les Républicains de Martinique prévoient déjà une rentrée politique d’ici à la fin du mois d’octobre, soit en public ou en vio-conférence en fonction de la situation sanitaire. A cette occasion, il y aura à n’en pas douter, des mises au point, des départs, des arrivées peut-être ou des retours. Puis, ce sera l'ouverture du chapitre de la (re)construction de cette droite martiniquaise, en pleine déroute.

Découvrez ci-après le mode de désignation du candidat LR pour la présidentielle de 2022, retenu par les adhérents à l'issue du vote du 25 septembre 2021 :

La désignation du candidat LR pour la présidentielle de 2022, passera par un congrès des adhérents.