Présidentielle 2022 : Marine Le Pen a gagné la confiance d’une partie des Martiniquais au fil du temps

élections
Marine Le Pen
Marine Le Pen, candidate à l'élection présidentielle de 2022 en visite en Guadeloupe (image d'illustration). ©Cap / Facebook officiel Marine Le Pen
Selon une enquête de l’institut de sondages Ifop publiée ce lundi 28 mars 2022, Marine Le Pen est créditée de 21% d’intentions de vote au 1er tour en France continentale, derrière Emmanuel Marcon (28%). En Martinique, entre 2012 et 2017, la candidate de l’extrême droite a gagné 6% d’électeurs supplémentaires.

Le sondage Ifop publié ce lundi 28 mars 2022, a placé Marine Le Pen en seconde position des intentions de vote à 21%, derrière le candidat Emmanuel Macron, crédité de 28%.  

Depuis 2012, année de sa première candidature à l’élection présidentielle, Marine Le Pen n’a pas cessé de progresser dans les enquêtes d'opinion. En 2017, elle a été qualifiée pour le second tour avec 21,30% des suffrages, face au candidat Emmanuel Macron qui a gagné avec 24,01% .

Son électorat s’est aussi étoffé en Martinique, puisque le vote pour le Rassemblement National (ex Front National) est passé de 5% en 2012 à 11% lors du dernier scrutin présidentiel.  

Front National FN / Rassemblement National RN / Le Pen
Evolution du vote Front National, puis du Rassemblement National de 1988 à 2017 en Martinique, au 1er tour de l'élection présentielle. ©Politic Data / Martinique 1ère

"Des barrières ont sauté"   

Pendant longtemps, le discours du Front National a eu du mal à prendre dans des sociétés issues de la matrice coloniale et/ou esclavagiste. Aujourd’hui, ce discours s’est banalisé, au point de faire l’objet parfois d’une forme d’adhésion. Un seuil psychologique a été franchi et des barrières ont sauté (…). La prégnance de la question sociale, le sentiment que les choses n’ont pas fondamentalement changé après la grande crise de 2009 aux Antilles et en Guyane, les résultats peu probants des mesures contre la vie chère et en faveur de l'égalité réelle et le sentiment croissant d’insécurité (...) constituent un terreau fertile pour le RN.

Justin Daniel – politologue et professeur de sciences politiques à l'Université des Antilles (France24.com / 29 mai 2019)

Lors de la présidentielle de 1988, le FN a réalisé 1365 voies soit 1% des suffrages martiniquais. Le candidat c’était le père, Jean-Marie Le Pen. En 2012, c’est la fille qui a pris le relais et engrangé 6960 bulletins. 5 ans après, en 2017, Marine Le Pen a réussi à séduire 11 949 électeurs, soit 11%.  

FN / RN / Le Pen
Scores du Front National / Rassemblement National de 1988 à 2017. ©Politic Data / Martinique 1ère

Durant le quinquennat qui s’achève, Marine Le Pen "s’est présidentialisée un peu plus" disent les observateurs. Elle a aussi fait plusieurs déplacements en Outre-mer pour dérouler son programme ultramarin.

Dernière visite en date dans les îles, en Guadeloupe le weekend dernier, où elle a d’abord été accueillie chaleureusement par une centaine de militants et sympathisants à l’aéroport de Pointe-à-Pitre, au son des tambours. Mais dans la soirée, la candidate a été conspuée au Gosier, par des indépendantistes notamment. 

De tout temps, la violence a toujours été le langage de ceux qui n'ont ni intelligence et surtout ni argument à faire valoir. Ce qui s'est passé en Guadeloupe n'est en rien que l'expression d'un minuscule groupe d'activistes en mal de reconnaissance et non le sentiment de la population.

Charles Belimont - attaché de mission du Rassemblement National de Martinique.

RN / FN / vote communes / Le Pen
Vote en faveur de Marine Le Pen dans plusieurs communes de Martinique, lors de l'élection présidentielle de 2017. ©Politic Data / Martinique 1ère

La liste officielle des 12 candidats de la présidentielle 2022, à découvrir ICI.