martinique
info locale

Le projet NEMO suscite de l'effervescence

opinion
Nemo et Florent Grabin
Le projet Nemo à Bellefontaine est refusé par l'écologiste Florent Grabin. ©Nemo et Martinique La 1ère
L'écologiste Florent Grabin pense comme le maire de Case-Pilote, que le projet NEMO est un projet mort "du fait que les financements n'ont pas été au rendez-vous et que sur le plan technique tout n'étant pas au point", explique-t-il dans une lettre ouverte à la population martiniquaise.

Le projet NEMO (New Energies for Martinique and Overseas), prévu pour fabriquer de l'électricité au large de Bellefontaine et soutenu par l'ancienne majorité régionale, provoque un peu d'effervescence, depuis quelques jours.

Le militant écologiste Florent Grabin, vient en aide au maire de Case Pilote, qui tente de mobiliser ses collègues et la population du nord caraïbe contre ce projet "qui serait dangereux pour la santé".

"Nous nous opposons très fermement à ce choix, et invitons nos élus, en charge de cette expérimentation, à rejeter ce projet en investissant tout cet argent sur d'autres projets structurants qui peuvent produire du courant électrique, afin de répondre aux exigences de la loi de transition énergétique", estime Florent Grabin dans une lettre ouverte à la population.

Lettre Florent Grabin

 

Publicité