Saïna Manotte, une des plus belles voix des Antilles-Guyane, dévoile son nouveau titre

musique
Saïna Manotte
Saïna Manotte en studio d'enregistrement ©Facebook Saïna Manotte
Cette jeune chanteuse s’est révélée au public en 2016, lors de la cérémonie des Lindors de la musique guyanaise. Depuis, elle s’est installée en France où elle vient de signer son nouveau titre "ki moun mo sa", en attendant peut-être le début d'une carrière nationale.
Saïna Manotte, une chanteuse qui est en train de conquérir petit à petit le cœur de la communauté antillo-guyanaise et réunionnaise.
Depuis les trois récompenses décrochées en 2016 aux Lindors chez elle en Guyane, elle a fait du chemin, jusqu’à l’accouchement de son dernier titre "ki moun mo sa".
Dans le clip de cette chanson publiée sur YouTube le 13 mars 2020, l’artiste dévoile également son talent de danseuse.
La sortie de l’album complet est prévue début mai 2020.

"Ki moun mo sa", premier extrait de l'album de la jeune guyanaise, pianiste et chanteuse à la voix délicate (…). Saïna Manotte invite celui qui prête l’oreille à voyager entre rythmes créoles, caribéens, et sud-américains.

(Label AZTEC musique)

Une chanteuse multifacette


Saïna Manotte c’est à la fois une fraîcheur vocale, des textes qui interpellent (sur la violence, l’amour, la famille, des histoires de vie, les femmes...). Elle chante en français et en créole guyanais et est visiblement à l’aise dans tous les registres (balade, musique traditionnelle, zouk, reggae...). Fan de Bob Marley, elle interprète aussi Edith Piaf, Jacques Brel, Francis Cabrel...avec Maxime, son mari chanteur- guitariste.
Saïna Manotte
Invitation lancée sur Facebook par le couple pour un "live confinement" (mars 2020). ©Facebook Saïna Manotte
En ces temps moroses et angoissants liés à la pandémie du coronavirus qui tétanise le monde entier, Saïna (qui a d’abord été enseignante avant ses études de musicologie), est très active sur les réseaux sociaux. Sur sa page Facebook, elle invite ses visiteurs au moins deux fois par semaine, à partager la passion de la musique en direct dans #ensembleàlamaison, un concept virtuel spécialement pour le confinement, lancé par Facebook et Instagram.

Dans le milieu artistique antillo-guyanais, on prédit un bel avenir à Saïna avec tous ses atouts. En attendant, elle côtoie déjà de grandes pointures de la musique antillaise, comme Tania Saint-Val, avec qui elle a interprété en duo, "fanm a liberté".

Avec de telles références, Saïna Manotte affiche l’exigence de la qualité, l’un des déterminants d’une solide carrière musicale, et pourquoi pas, sur le territoire national. C’est visiblement le rêve qu'elle caresse. 
Saïna Manotte
Pochette du single "ki moun mo sa". ©Facebook Saïna Manotte