Grève à Saint-Joseph : un protocole d'accord signé

social saint-joseph (martinique)
Les agents sont mobilisés depuis plusieurs jours devant la mairie bloquée avec des palettes. ©Martinique la 1ère
Après quatre jours de grève (depuis lundi 25 avril 2022) menée par les agents affiliés au syndicat CGTM-SOEM, un accord a été trouvé ce jeudi soir (28 avril 2022). L'ensemble des services municipaux seront de nouveau accessible dès ce vendredi 29 avril 2022. Il faudra attendre la semaine prochaine pour le retour des élèves en classe.

C'est à la suite d'une rencontre entre le maire de Saint-Joseph, Yan Monplaisir et une délégation du syndicat CGTM-SOEM (5 personnes) qui s'est tenue ce jeudi après midi (28 avril 2022) qu'un accord a été trouvé entre les deux parties en début de soirée. 

L'ensemble des services municipaux seront de nouveau accessible dès demain (vendredi 29 avril 2022) à l'exception des écoles et de la cuisine centrale qui doivent être nettoyées. 

Les agents municipaux se sont mobilisés durant quatre jours pour soutenir l'un de leurs collègues faisant l'objet d'une procédure disciplinaire. 

Quatre jours de grève et des conséquences

Depuis lundi (25 avril 2022), les bâtiments municipaux et les écoles de la commune sont bloqués et donc dans l'incapacité d'accueillir le public et les élèves. 
Pour garantir les conditions de sécurité et d'hygiène, malgré la fin de la grève, les écoles ne pourront ouvrir qu'à partir de la semaine prochaine, lundi 2 mai 2022. 

Par ailleurs, dans un communiqué en date du jeudi 28 avril 2022, la commune a annoncé l'annulation de la fête patronale prévue le dimanche 1er mai 2022. 

Compte tenu du contexte actuel, les conditions ne sont malheureusement plus réunies pour offrir aux Joséphins les festivités que nous avions préparées. C'est donc avec regret que la municipalité de Saint-Joseph se voit contrainte d'annuler la fête patronale prévue dimanche 1er mai. 

Communiqué de la ville

Des procédures toujours en cours

Concernant l’agent âgé de 58 ans mis en cause pour des faits d'harcèlement sexuel ou encore comportement inapproprié, 

L'audience au tribunal de Fort-de-France de ce jeudi ne s'est pas tenue. La défense de l'agent  a évoqué des raisons de santé et a réclamé un report de l’audience. L’affaire est renvoyée au 22 novembre 2022.
L'audience prévue lundi 25 avril 2022 au tribunal administratif de Schoelcher pour la procédure de mise à pied avait été reportée à une date ultérieure également.