publicité

Un accident au passage de la rivière des Pères à Saint-Pierre suscite l'inquiétude

La conductrice d'une voiture s'est retrouvée dans la rivière ce dimanche (5 mai 2019), au passage du gué de la rivière des Pères à Saint-Pierre. La sécurité des usagers à cet endroit est au centre d'échanges parfois tendus entre la mairie de Saint-Pierre et la CTM.

Une voiture quitte la chaussée au niveau de la rivière des Pères à Saint-Pierre. © RS
© RS Une voiture quitte la chaussée au niveau de la rivière des Pères à Saint-Pierre.
  • Martinique la 1ère
  • Publié le
Ce dimanche 5 mai 2019, peu avant 6 heures, la conductrice d'un véhicule en provenance du Prêcheur, a cru voir surgir un animal sur la route au niveau du passage du gué de la rivière des Pères à Saint-Pierre. Suite à une embardée, elle est tombée dans le lit de la rivière au volant du véhicule, près de deux mètres en contrebas. 
La voiture est tombée dans le lit de la rivière des Pères à Saint. © RS
© RS La voiture est tombée dans le lit de la rivière des Pères à Saint.
La conductrice, originaire du Prêcheur, est sortie de la voiture par ses propres moyens. Elle n'avait pas de blessures apparentes mais était surtout choquée par cet accident qui aurait pu être dramatique.

L'incident provoque l'ire de Christian Rapha le maire de Saint-Pierre, prévenu très rapidement ce matin. "Cette traversée de la rivière de Pères, n’est ni sécurisée ni même éclairée la nuit".
 

La construction d'un pont provisoire divise CTM et mairie de Saint-Pierre


Les images des inondations du gué de la rivière des Pères, ces dernières années, sont spectaculaires, voire effrayantes. Afin d'assurer la sécurité des biens et des personnes, la Collectivité Territoriale de Martinique a décidé depuis 2017 de réaliser un pont de secours. "Le maintien du gué avec pose, à une vingtaine de mètres en amont sur le lit de la rivière, d’un VMD (Viaduc métallique démontable) en ouvrage de secours équipé d’une passerelle pour piétons", explique le conseiller exécutif Daniel Marie-Sainte.
"Ce viaduc métallique démontable (VMD) à circulation alternée dont la technologie date de la dernière guerre mondiale est un équipement âgé de plus d’un demi-siècle qui a été entreposé en plein air, sans protection et sans entretien particulier pendant plus d’une décennie", se plaint Christian Rapha, le maire de Saint-Pierre.
"Un équipement âgé de plus d’un demi-siècle qui a été entreposé en plein air", s'indigne Christian Rapha. © Rs
© Rs "Un équipement âgé de plus d’un demi-siècle qui a été entreposé en plein air", s'indigne Christian Rapha.
Le maire de Saint-Pierre est soutenu par le "collectif de défense des citoyens pierrotins" dont les membres déclarent que leur "sécurité n'a pas de prix", et qu'il convient de construire un pont digne de ce nom entre Prêcheur et Saint-Pierre.
Le "collectif de défense des citoyens pierrotins". © Rs
© Rs Le "collectif de défense des citoyens pierrotins".
Le futur ouvrage doit être dimensionné "à la hauteur des ambitions de la Martinique pour Saint-Pierre, à savoir un statut de ville d’Art et d’Histoire et une demande d’inscription au patrimoine de l’humanité. Il faut rétablir cet ouvrage provisoire dans sa fonction originelle avant la saison des pluies", plaide Christian Rapha.

Par ailleurs, le maire de Saint-Pierre, réclame une association avec l’État, la CTM et la ville pour la recherche des financements pour la construction du pont.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play