À Sainte-Lucie l’hôtel Coconut Bay licencie 400 salariés

monde
Sainte Lucie Coconut Bay
A Sainte Lucie, l'hôtel Coconut Bay licencie 400 salariés. ©cbay
Du jour au lendemain, la quasi-totalité du personnel a été licencié par la direction de Coconut Bay, le plus grand hôtel basé à Vieux Fort dans le Sud de Sainte-Lucie. Les salariés ont été convoqués pour récupérer leurs dernières indemnités et pour rendre leurs tenues de travail.
C’est un coup dur pour les salariés du Coconut Bay, l’un des employeurs le plus important dans la ville de Vieux Fort, la deuxième ville de Sainte Lucie.  

Plus de 400 personnes ont été convoquées le 10 juin 2020 pour recevoir leurs indemnités de licenciement. Certains se sont interrogés sur le montant des chèques qui variaient entre 2 000 euros pour une période d’ancienneté de 12 ans à 325 euros pour 5 années de service.
 

On doit accepter ce qu’on nous donne.

(Un ancien salarié de Coconut Bay après avoir reçu son enveloppe).
 

Une fermeture forcée depuis le 1er avril


À cause des problèmes liés au COVID19, Coconut Bay Resort and Spa a décidé de prolonger sa durée de fermeture qui a débuté le 1e avril 2020.

Selon Mark Adams, PDG à Coconut Bay, le gouvernement de Sainte-Lucie exige de tous les visiteurs, de présenter un dépistage négatif pour le COVID19 lors de l'arrivée au pays. 

La direction de Coconut Bay estime qu’il est souvent difficile d’obtenir ce dépistage. La réouverture a été repoussée au 1er aout 2020 dans l’espoir que l’obligation de fournir ce dépistage négatif ne sera plus exigée.
 

Une économie fragilisée


Ces licenciements vont impacter tous les secteurs de l’économie de Vieux Fort. En plus des pertes d'emplois directs, les commerces et les services locaux seront amputés des revenus des visiteurs et les dépenses quotidiennes du personnel de l’hôtel. Les agriculteurs et les marins-pêcheurs auront du mal à trouver de nouveaux marchés. Le gouvernement sera privé d'impôts.
Sainte Lucie commerces
À Sainte Lucie, le licenciement des 400 salariés de Coconut Bay impactera l'économie de Vieux Fort. ©stlucianewsonline
Coconut Bay, l’ancien Club Méditerranée, appartient à l'entrepreneur jamaïcain, Gary Hendrickson. Avec 250 chambres, 7 restaurants, des infrastructures sportives et un spa, l’hôtel est populaire et très apprécié des touristes des Antilles françaises.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live