6 mois après les intempéries, les sinistrés de Sainte-Marie ne voient pas d'amélioration

vie locale sainte-marie (martinique)
Sinistrés de Sainte-Marie
Les sinistrés de Sainte-Marie se font entendre... ©Martinique la 1ère

L'association des sinistrés samaritains a rassemblé les parlementaires (samedi 15 mai 2021), car 6 mois après, ses adhérents estiment qu'il y a pas d'avancées significatives dans la prise en compte des situations individuelles. 

Les témoignages des sinistrés sont nombreux. Ils expriment leur désarroi, leur détresse et leur souffrance. De tous les quartiers, ils sont venus rendre compte de leurs situations désespérées parfois. Certains ont perdu la vie (2 décès), d'autres ont la santé fragilisée.

Des cris de colère qui doivent être entendus selon eux par la population et les parlementaires ou leurs représentants.

(Re)voir notre reportage avec Guilhem Fraissinet.

Le désespoir des sinistrés de Sainte-Marie après les inondations de novembre 2020.

6 mois se sont écoulés et "il y a peu d’avancées significatives, ni sur les expertises de sol, ni sur des propositions d’indemnisations, ni sur des relogements pour les personnes", constate l'association des sinistrés de Sainte-Marie.

Ses principaux animateurs rappellent le nombre de familles impactées en Martinique lors des inondations de novembre 2020 : 450 dont 149 à Sainte-Marie.

Slogan des sinistrés de Sainte-Marie
L'association cible le ministre de l'Outre-mer. ©Martinique la 1ère

Les attentes sont fortes et les parlementaires l’ont bien compris. Cette demande d’accompagnement des élus est un moyen d’obtenir des réponses rapides de l'État sur une situation qui n’a que trop duré.

Réunion avec les sinistrés de Sainte-Marie
Réunion des parlementaires ou leur représentant avec les sinistrés de Sainte-Marie. (samedi 15 mai 2021). ©Martinique la 1ère