Schoelcher, première ville entièrement fibrée des Antilles-Guyane

vie locale schoelcher
Schoelcher
Vue aérienne de la ville de Shoelcher et de ses quartiers ©Cap/satellites.pro/carte_de_la_Martinique

Le déploiement de la fibre dans la ville de Schoelcher est terminé. L'opérateur Orange a fait le point sur les travaux réalisés dans la commune ce vendredi 7 mai 2021, en présence de l'Etat et de la CTM. Les nouvelles technologies prennent en compte la réalité de la vie numérique de chacun.

Les travaux de déploiement de la fibre dans la rue et sur la commune de Schoelcher sont terminés. 33 armoires de rue ont été installées, 200 kilomètres de fibre ont été posés et 150 techniciens ont été mobilisés. 

Schoelcher est la première ville entièrement fibrée des Antilles-Guyane. Elle est équipée des infrastructures nécessaires pour accéder au réseau FttH ( fiber to the home ou fibre jusqu’à la maison).

Schoelcher Ville numérique ! Cette réalité vient conforter notre ambition de doter notre ville et ses habitants d’infrastructures de qualité. Nous sommes convaincus du potentiel de développement et d’attractivité que revêt le déploiement de la fibre. Le développement économique, l’éducation, mais également la qualité des services publics que nous offrons à notre population constituent autant de secteurs qui seront boostés par cette révolution numérique dans laquelle Schoelcher s’inscrit pleinement

Luc Clémenthé, maire de Schoelcher

Schoelcher, première ville numérique des Antilles-Guyane
La direction d'Orange, l'Etat, la CTM et les opérateurs (vendredi 7 mai 2021) ©J. D

En tenant compte des accords obtenus avec les syndics et bailleurs, la fibre est déja éligible dans 12 000 logements, commerces et entreprises de Schoelcher. Le réseau a été adapté pour répondre aux besoins des foyers et des professionnels implantés dans la ville.

Je me réjouis de cette première aux Antilles-Guyane qui est le fruit de la collaboration entre les équipes d’Orange et la municipalité de Schoelcher, mais aussi de l’expertise et de l’engagement des contributeurs de ce projet, qu’ils soient chez Orange ou nos partenaires.

Thierry Kergall, directeur d'Orange aux Antilles-Guyane

 

Les regions d'outre-mer sont intégrées dans le plan France très haut débit qui vise à offrir à tous les territoires, la possibilité de profiter de tous les usages en simultané sur tous les écrans du foyer et permet donc d’accéder à une nouvelle dimension de partage de données, de divertissements et de sensations grâce à une technologie prête pour le futur.

Il permet également l’émergence des nouveaux usages (streaming, contenus Ultra Haute Définition, son en haute définition, ou caméra 360°…). 

Alfred Marie-Jeanne, le président de la Collectivité Territoriale a rappelé que  la CTM a pris conscience que le Très Haut Débit était nécessaire pour assurer le développement économique et promouvoir l’attractivité du territoire. Rappelant qu'il était présent le 8 avril 2017 pour l’inauguration du premier Sous-Répartiteur Optique (SRO) au quartier Ravine Touza. Ce qui démontre son attachement à ce projet et son exigence quant au respect des engagements pris.

Le déploiement de la fibre optique se poursuit dans les autres communes de la Martinique. Dans trois mois, c’est le Nord des Anses d’Arlet qui sera couvert et ouvert à la commercialisation, et avant la fin de l’année 2021, de nombreux quartiers des Trois-Ilets, du Lorrain, du Marigot, et de Case-Pilote.

Orange finance le déploiement du réseau FttH dans des quartiers de 11 autres communes de Martinique sur ses fonds propres, il s’agit de : Fort-de-France, Ducos, Saint-Esprit, Saint-Joseph, Sainte-Marie, Rivière-Salée, Robert, Le Lamentin, François, Trinité, et le Gros-Morne. 

Dans le reste des Antilles-Guyane, l'opérateur historique déploie la fibre en fonds propres dans 16 communes de Guadeloupe, à Cayenne et Rémire-Montjoly en Guyane et dans la collectivité de Saint-Martin.