Le Club Franciscain se qualifie pour les 16es de finale de la coupe de France de football

football
Le Club Franciscain
Les joueurs du Club Franciscain en 32e de finale de la coupe de France. ©Myrna Glennie

Le Club Franciscain se qualifie pour les 16es de finale de la coupe de France de football cet après-midi (samedi 30 janvier 2021) au stade Edmard Lama à Remire Montjoly, en éliminant l'Us Sinnamary aux tirs au but (3-1). Le score était de (1-1) à la fin du match.

Sur une pelouse très glissante à cause des fortes pluies de la matinée en Guyane, les joueurs franciscains entament le match avec confiance mais montrent des signes de fébrilité en particulier en défense.

L'U.S Sinnamary ouvre le score

 

Les Martiniquais maîtrisent le match mais cafouillent en défense. Les attaquants de Sinnamary récupèrent le ballon s'enfoncent dans la défense martiniquaise mais se font contrer irrégulièrement par l'arrière Gérald Dondon. L'arbitre siffle un incontestable penalty. Rodja Animie, le meilleur joueur de l'équipe de l'U.S Sinnamary, marque d'une frappe puissante (15e).

U.S Sinnamary
Les joueurs de l'U.S Sinnamary en 32e de finale de la coupe de France. ©Myrna Glennie

Les Guyanais jouent sans complexes face à la redoutable équipe martiniquaise. Rodja Animie pose de gros problèmes à la défense franciscaine. Il rate au moins deux occasions franches.

Pendant ce temps le Club Franciscain perd sur blessure son attaquant Johnny Marajo (26e). Les Martiniquais changent alors de stratégie. Le capitaine Stéphane Abaul, laisse son poste de milieu de terrain pour jouer à la pointe de l'attaque. Et c'est lui qui égalise après une énième attaque de son équipe (36e). 

Us Sinnamary et Club Franciscain
Us Sinnamary (en rouge) et Club Franciscain lors des 32es de finale de la coupe de France de football en Guyane, samedi 30 janvier 2021. ©Myrna Glennie

En deuxième mi-temps, la qualité du terrain se dégrade de plus en plus. La boue colle aux chaussures des joueurs et la qualité de la rencontre s'en ressent. Les Guyanais imposent un impact physique plus important et le Club Franciscain développe un jeu plus long.

Les franciscains doivent encore effectuer un changement imprévu en attaque. Alvès Dos Santos qui avait remplacé Johnny Marajo est lui-même blessé et doit laisser sa place à Djénhael Maingé. Les Martiniquais pressent davantage leurs adversaires se procurent plusieurs occasions mais n'ont pas leur rayonnement habituel, probablement en raison de l'état de la pelouse mais aussi de la valeur des joueurs de Sinnamary.

Le match se termine sur un score de parité (1-1). Les deux équipes se départagent aux tirs au but comme le stipule le nouveau réglement de la coupe de France. Victoire des Martiniquais (3-1) pour leur quatrième* participation aux 32es de finale de la compétition.

3e club d'Outre-mer en 16e

 

Le Club Franciscain est qualifié pour les 16es de finale de la coupe de France probablement face à un club professionnel. C'est une performance inédite pour un club issu d’un territoire d’Outre-mer après l'exploit des Guyanais du Geldar de kourou en 1989 et de la Saint Pierroise de la Réunion en janvier 2020 défaite par Épinal (0-1), après prolongations.

(Re)voir le match.

Deuxième mi-temps 32es de finale coupe de France.

 

* Le Club Franciscain en 32es de finale de la coupe de France :

Saison 2014 / 2015 battu le F.C Nantes (Ligue 1) 0-4

Saison 1992 / 1993 battu par le Chamois Niortais FC (N2) 1-3

Saison 1982 / 19893 battu par le GFC Ajaccio (N3) 1-5