outre-mer
territoire

Archives d'Outre-mer - 1989 : L'exploit du Geldar de Kourou en Coupe de France de football

archives d'outre-mer
Coupe de France 1989, 16e de finale Geldar Nantes
Le Geldar est le 1er club ultramarin qualifié pour les seizièmes de finale de la Coupe de France en 1989 ©FFF / DR
L'ASC Le Geldar de Kourou devient le premier club de l'Outre-mer à atteindre les seizièmes de finale lors de la Coupe de France de France de football, en 1989. Il est toujours l'unique club ultramarin à avoir réalisé cet exploit. Les archives d'Outre-mer vous proposent de revivre cette épopée.
La Jeunesse sportive saint-pierroise ou JSSP, le club de football le plus titré de La Réunion, va tenter d'égaler cette performance de plus de trente ans, le samedi 4 janvier 2020. Le Chamois Niortais FC, un club de Ligue 2, rencontre les Réunionnais lors des trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France de football 2019 - 2020.
 

Le parcours vers les 16èmes

L’Association Sportive et Culturelle Le Geldar ou ASC Le Geldar est un club guyanais de football basé à Kourou. Celui-ci bat Mana lors de la finale régionale de la 72e édition de la Coupe de France. Il élimine ensuite Chaumont aux tirs au but lors du huitième tour. Lors des trente-deuxièmes de finale, leur meilleur joueur se blesse. Jean-Gilles Assard quitte le terrrain, ému aux larmes. Mais ses coéquipiers gagnent le match les opposant au FC Sens (2 à 1) à Fontainebleau (Seine-et-Marne). L'équipe se hisse jusqu'au seizièmes de finale.

Je suis sûr que les gars vont gagner. Ils vont gagner pour moi. Ils vont gagner pour nous tous, pour toute la Guyane. On n'a pas de raison de perdre ce match.

- Jean-Gilles Assard, dans les vestiaires, après sa blessure lors du match contre le FC Sens.


Le FC Nantes, un obstacle trop fort

L'euphorie de la qualification passée, le petit poucet guyanais est rapidement rattrapé par la réalité du terrain. Le tirage au sort n'est pas clément : il l'oppose au FC Nantes d'Antoine Kombouaré, de Didier Deschamps et de Marcel Desailly. Les amateurs de la Division d'Honneur sont largement battus par les professionnels nantais évoluant en première Division. Ils s'inclinent à domicile (3 à 0) au Stade du Bois Chaudat à Kourou, puis chutent plus lourdement (8 à 0) face aux Canaris lors du match retour au Stade de la Beaujoire, à Nantes, le 29 mars 1989.

Revivez le parcours des footballeurs ultramarins, dans ce reportage d'Eric Cintas diffusé dans l'Hebdo de RFO, le 2 avril 1989 : 
©la1ere