Second tour des municipales : les candidats ont jusqu'au 2 juin pour se déclarer

élections
Préfecture de la Martinique
La préfecture de la Martinique. ©PPF
Dès ce vendredi matin (29 mai), les candidats des 7 communes en ballottage peuvent déposer les listes à la préfecture à Fort-de-France, jusqu'au mardi 2 juin 2020.
À moins d'une aggravation soudaine des cas de coronavirus, les électeurs des 7 communes en ballottage : Ducos, Diamant, François, Rivière-Pilote, Marin, Saint-Joseph et Marigot, voteront le 28 juin prochain pour élire leurs conseillers municipaux et conseillers communautaires (Cacem, Cap Nord et Espace Sud). 

20 têtes de liste peuvent se maintenir, mais les tractations  se poursuivent encore dans certaines communes. Des discussions portent généralement sur le nombre de sièges au conseil municipal ou au conseil communautaire. Les soutiens valent probablement très chers...
 

Deux jours pour se déclarer


Seules les listes qui ont obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés lors du 1er tour sont autorisées à se présenter au second tour.

Le dépôt des déclarations de candidature a lieu exclusivement en préfecture à Fort-de-France au bureau des élections (rue Louis Blanc) entre le vendredi 29 mai 2020 et le mardi 2 juin 2020 (entre la Pentecôte) aux horaires suivants :

♦Vendredi 29 mai 2020 : de 08h30 à 12h30 et de 14h30 à 16h00,
♦Mardi 2 juin 2020 : de 08h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h00 (heure limite).

"Dans le contexte sanitaire du COVID-19 le recueil des candidatures en préfecture se déroulera dans le strict respect des gestes barrières", indique le préfet de Martinique.
 

André Lesueur et Marcellin Nadeau réélus


Jeudi soir (28 mai) marquait la fin de l'installation des conseils municipaux.
C'est dans le salon d'honneur des associations à Rivière-Salée, lors d'une cérémonie diffusée sur la page Facebook de la ville, qu'André Lesueur a été élu pour la sixième fois maire de la ville (1989, 1995, 2001, 2008, 2014, 2020).
Pour cette nouvelle mandature, il est accompagné de 9 adjoints et d'un conseil prêt à accentuer la modernité de la ville. André Lesueur, par ailleurs, ancien député du sud (1993-1997), est aujourd'hui l'un des élus les plus expérimentés du territoire.

Marcellin Nadeau reçoit pour la troisième fois l'écharpe de maire du Prêcheur (2008, 2014, 2020). Le 15 mars 2020 il s'est imposé sans aucune concurrence. Il doit entre autres poursuivre avec son équipe, la mise en sécurité des habitants qui vivent à proximité de la rivière des Abymes, qui subit les assauts réguliers des coulées boueuses d’origine volcanique (lahar).