martinique
info locale

Serge Letchimy relance le mot d’ordre d’autonomie pour la Martinique

politique
PPM déclaration autonomie
Serge Letchimy entouré des membres éminents du PPM (E. Delepine, J. Hajjar et R. Seminor (vendredi 15 décembre 2017) ©P. Chateau Degat
Le moratoire de 1981 sur l’autonomie a été rompu par le PPM (Parti Progressiste Martiniquais). Annonce faite par Serge Letchimy le président du PPM, lors d’une conférence, vendredi 15 décembre. Une position sur la base d’une convention tenue récemment à Rivière-Blanche.
Serge Letchimy, le président du PPM (Parti Progressiste Martiniquais) relance le mot d’ordre d’autonomie pour la Martinique, hier soir (vendredi 15 décembre), à l’issue d’une réunion du comité national du parti, à Fort-de-France.

Construire un nouveau projet 


Aimé Césaire en 1981 avec l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand, avait décidé de suspendre de façon temporaire le mot d’ordre d’autonomie. Désormais, si Serge Letchimy s’inscrit dans les pas de son illustre prédécesseur, il remet au centre de la doctrine PPM, cet objectif qu’est l’autonomie.

Suite au comité national du vendredi 15 décembre, le PPM dans sa déclaration finale "réaffirme avec force sa lutte pour l’autonomie de la Martinique, dans le cadre de la République française, en revendiquant la reconnaissance de la personnalité collective du peuple martiniquais, le maintien du droit à l’égalité associé à la reconnaissance du droit à la différence et du droit à l’initiative".

Serge Letchimy le président du PPM  devant Claude Gratien et Patrice Chateau-Degat
Serge Letchimy relance le moratoire sur l'autonomie ©martinique
Le parti de Trénelle va entamer une phase de dialogue avec la population pour expliquer sa position et construire son projet. 
Publicité