martinique
info locale

Les socialistes de Martinique resserrent les rangs pour mieux partir de l’avant

politique
Beatrice Bellay
Beatrice Beallay, Première Secrétaire de la Fédération Socialiste de Martinique. ©Martinique la 1ère
La FSM (Fédération Socialiste de Martinique) est un chantier en construction. Tout est à faire à condition que chacun y mette du sien. C’est le message qu'a fait passer Béatrice Bellay, la Première Secrétaire, à sa famille politique jeudi soir (29 novembre 2018).
 
Lors de son élection à la tête de la Fédération Socialiste de Martinique, à la fin du mois de mars 2018, Béatrice Bellay avait pris pour engagement de relancer une machine en panne d’inspiration et qui était dans une trajectoire descendante en visibilité et en nombre d’adhésion.Huit mois après son élection, une réunion était organisée à Trinité, jeudi 29 novembre 2018. L’occasion pour la première fédérale de rappeler les missions des membres du bureau pour partir à la reconquête de militants et d’électeurs.
L’occasion aussi de dire à qui voudra bien l’entendre que d’éventuelles critiques ne sauraient être entendues de la part de militants qui ne s'engageraient pas assez.

Béatrice Bellay, "sur un ton assez ferme", selon nos informations, a soufflé dans les bronches de fédéraux plus prompts à la critique plutôt qu’à l’action. Un message en direction des déçus du scrutin de mars
 

Les socialistes de l’île sont convaincus qu’ils remonteront la pente


"Une soufflante" qui a atteint ses objectifs. À l’issue de cette rencontre, les socialistes de l’île sont convaincus qu’ils remonteront la pente, à condition d’être unis et de battre le pavé.

Les enjeux sont définis, élaborer ce fameux projet qui répondrait aux préoccupations du moment ; gagner en visibilité sur les idées, et proposer des réponses à la crise démocratique actuelle…
Publicité