publicité

La succession de Rodolphe Désiré au Marin provoque bien des remous !

L'Union Démocratique et Populaire pour le Renouveau du Marin, devra se trouver une nouvelle tête de liste depuis l’annonce du maire Rodolphe Désiré, de ne pas se présenter aux municipales de 2020, après de 35 ans de mandat.

Rodolphe Désiré, maire du Marin, a reçu la croix de chevalier de l'ordre du mérite maritime lors de l'inauguration du centre de carénage rénové. © Alain Desroc
© Alain Desroc Rodolphe Désiré, maire du Marin, a reçu la croix de chevalier de l'ordre du mérite maritime lors de l'inauguration du centre de carénage rénové.
  • Par Maurice Violton
  • Publié le
La succession de Rodolphe Désiré a provoqué de vrais remous non seulement dans son camp mais également dans l’opposition.
 

Deux candidats sont déjà en lice officiellement


Deux hommes qui s’étaient alliés en 2014 pour tenter de faire tomber la forteresse Désiré. Joseph Bellerose qui incarne la droite marinoise a vu que son alliance ne lui a rien apporté. Il a décidé d’y retourner mais cette fois ci, seul. Son partenaire d’alors, José Mirande, vient de créer sa Dynamique Marinoise et annonce que la mairie l’intéresse toujours autant. Et José Mirande qui est très proche de Jean-Philippe Nilor risque de trouver aussi en face de lui, Michelle Bonnaire, certes colistière municipale, mais plutôt tendance Alfred Marie-Jeanne à la CTM. Cela annonce-t-il un match dans le match ? 
 

Atmosphère dans le camp des "Dauphins" de Rodolphe Désiré 


Rodolphe Désiré a bien indiqué que son groupe se réunira afin de décider du nom de celui qui prendra le relais pour 2020. Deux de ces noms circulent. Yvonne Tritz et Jocelyn Germé, respectivement première et deuxième adjoint au maire du Marin.

Jocelyn Germé, compagnon de la première heure du maire rappelle qu’il est membre du Comité National du Parti Progressiste Martiniquais qui vient de lancer sa procédure de désignation de ses candidats pour le scrutin à venir. Il respectera les règles, annonce-t-il.

Après l’annonce du retrait de Rodolphe Désiré, la marmite politique marinoise chauffe. On peut même dire qu’elle bouillonne déjà.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play