Suspicion d'oxyde d'éthylène dans des glaces, les produits concernés retirés des rayons en Martinique

consommation
Congélateur de supermarché
©Canva photos

Une centaine de produits de marques Leclerc, Carrefour, Paradis Glace ou Caresse Antillaise, dont des glaces et sorbets vendus en Martinique sont concernés par une suspicion de contamination à un pesticide, l'oxyde d'éthylène. Des produits qui ont d’ores et déjà été retirés de la vente. 

Branle-bas de combat dans les rayons surgelés des hypermarchés jeudi 17 juin 2021, les glaces contaminées ont été retirées des rayons dans l’urgence. Plusieurs produits importés étaient concernés, ainsi qu’une crème glacée locale, aux noix de cajou. 

En cause, la présence dans ces lots d’un dangereux pesticide : l’oxyde d'éthylène, classé comme agent cancérogène et interdit dans l'Union Européenne depuis 2011. La molécule est utilisée dans l’industrie agroalimentaire pour désinfecter et stériliser les graines. 

(Re)voir le reportage avec des images de Thierry Maisonneuve. 

Parmi les 7 000 produits retirés de la vente par la DGCCRF, la répression des fraudes, certains sont fabriqués localement par le groupe Antilles Glaces (1er groupe industriel agroalimentaire des Antilles-Guyane), qui affirme dans un communiqué : 

Nous avons identifié 4 produits en stock, qui ont été immédiatement bloqués. Des investigations et des analyses sont en cours pour mettre tout en oeuvre afin d’assurer la sécurité alimentaire de nos produits.


Les glaces ne sont pas les seuls produits contaminés à l’oxyde d’éthylène. La liste des quelque 7 000 références concernées est disponible sur le site internet du ministère des Finances. 
Consulter la liste ICI