publicité
Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Le téléphone banni des établissements scolaires dès septembre 2018

Le ministre de l’Éducation Nationale a tranché. Il souhaite que les élèves ne puissent plus utiliser leur téléphone mobile dans l’enceinte des établissements, à partir de la rentrée scolaire 2018-2019.

  • Pedro MONNERVILLE
  • Publié le , mis à jour le
Dans les collèges, les écoles maternelles et élémentaires, les élèves n’ont pas le droit d’utiliser leur mobile pendant les activités d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur.
Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer souhaite aller plus loin. Il est catégorique : pas de portable dans l’enceinte d’un établissement scolaire à partir de septembre prochain ! "On laissera aux collèges le soin de choisir entre plusieurs modalités d’interdiction qui vont de la plus souple à la plus dure", ajoute-t-il.


Ainsi, selon le ministre l’une des solutions les plus simples serait d’enfermer le portable dans un sac spécifique dans le cartable et le ressortir en cas d’urgence. Cependant, l’urgence de l’élève ne sera pas celle de l’adulte, encore moins du collège. Cette solution ne convainc pas non plus les associations de parents d’élèves.



L’autre idée évoquée, celle du casier, ne séduit pas non plus


La mise du téléphone dans des casiers risque d’engendrer plus de problèmes que de solutions, affirment certains. De plus, tous les établissements ne sont pas suffisamment armés en termes de places pour mettre en service des box pour mobiles.
On imagine déjà la cohue le matin pour déposer son portable et le soir pour le reprendre.



Certaines associations de parents d’élèves prônent plus pour la pédagogie sur l’utilisation du portable avec parcimonie dans l’enceinte de l’établissement. Une pédagogie surtout enseignée aux enfants dès le plus jeune âge, histoire de les inculquer l’art à la déconnexion.


La non-utilisation du portable à l’école c’est aussi tenter de lutter contre ce phénomène de vidéos de bagarres ou pornographiques trop utilisés dans les cours des établissements.

Si la mesure du ministre est louable et se veut préventive, dans les faits, cela risque de prendre du temps pour bien la comprendre surtout au niveau des utilisateurs. L’apprentissage, l’éducation, la sensibilisation seront certainement les meilleurs atouts tant à la maison, dans la famille, qu’à l’école.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play