Un amendement qui fait débat autour du rôle du Président du Conseil Exécutif

collectivité territoriale de martinique
Assemblée nationale / hémicycle
L'hémicycle de l'Assemblée nationale à Paris (image d'illustration). ©Capture Facebook de l'Assemblée nationale / DR
Les faits remontent au 7 décembre 2021. Lors de l’examen du projet de loi 3D, différenciation, décentralisation et déconcentration pour la simplification de l’action publique locale, la députée Josette Manin a déposé un amendement concernant la dénomination du président du Conseil Exécutif de la CTM. Une modification qui a été rejetée.

Dès l'origine de la création de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), l'architecture institutionnelle retenue plaçant sur un pied d'égalité le Président de l'Assemblée et le Président du Conseil Exécutif n'était que théorique. 

Une situation tellement peu claire que le 7 décembre 2021, la députée du centre Josette Manin dépose un amendement au nom de la collectivité visant à préciser le rôle du Président du Conseil Exécutif.  

(Re)voir le reportage avec des images de François Marlin et Patrick Régis. 

Amendement déposé par Josette Manin concernant le dénomination des présidents de la CTM ©Martinique la 1ère

L’amendement 27-74 présenté par Josette Manin a été rejeté. 

Après avoir souvent dénoncé lors de la précédente mandature qu’Alfred Marie Jeanne se présente comme président de la CTM, aujourd’hui au pouvoir l’actuel Président du conseil exécutif semble suivre la même voie que son prédécesseur et va même plus loin que son prédécesseur en demandant que cela soit inscrit dans la loi.

Par le biais d'un communiqué en date du 12 janvier 2022, le secrétaire général du Parti Progressiste Martiniquais a répondu aux accusations des membres de l'opposition.  

Le PPM dénonce les pratiques politiciennes persistantes, les manipulations indignes et malhonnêtes intellectuellement qui révèlent encore de l'ancienne gouvernance de la CTM. 

Communiqué PPM

 

 

Communiqué de presse PPM