Un patient kidnappé dans la nuit du samedi 17 avril 2021 au CHU de Martinique

faits divers
Extérieur PZQ CHU hôpital
Extérieur de l'hôpital Pierre Zobda Quitman (CHU de Martinique). ©Martinique la 1ère

Un homme qui avait été admis pour être soigné de ses blessures par balles au CHU de Martinique a été enlevé par des hommes encagoulés et armés vers 22 h 30 samedi soir (17 avril 2021). Le personnel est sous le choc. L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

L'information a été confirmée par Benjamin Garel, le directeur du centre hospitalier de Martinique ce matin (18 avril 2021).

Un patient admis au CHU de Martinique après avoir été blessé par arme à feu le 11 avril 2021 à Volga a été enlevé samedi 17 avril 2021 vers 22 h 30 par des hommes encagoulés. 

Sa chambre se situait au rez-de-chaussée, dans le service de chirurgie viscérale. 

A ce moment là, l’équipe de nuit est en poste soit 4 personnes : deux infirmiers et deux aides-soignants.

Deux des kidnappeurs ont enjambé le balcon, ouvert la baie vitrée et se sont emparés du patient en lui arrachant sa perfusion et tous les appareillages devant les yeux apeurés de trois autres patients soignés dans la même chambre. 

Il a ensuite été traîné à l'extérieur avant d'être jeté dans une voiture qui a pris la fuite. 

Le SRPJ (service régional de la police judiciaire) a été saisi de l'enquête ce matin.

Pour l'heure, toutes les hypothèses sont examinées par les enquêteurs. Il peut s'agir d'un règlement de comptes entre délinquants ou d'une fuite organisée par l'entourage du patient pour l'extraire des mains de la police et de la justice. 

Le personnel de l'hôpital est sous le choc. Une cellule psychologique a été proposée aux agents qui souhaiteraient être pris en charge suite à cette agression. 

Un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) se réunira demain matin au CHU pour examiner ce qui peut être mis en place lorsque ce genre d'évènement malgré tout exceptionnel arrive dans les services hospitaliers.