publicité

Une vingtaine de bénévoles pratiquent le "chlordétox" pour s’informer et manger plus sain

Ce vendredi matin (8 février 2019), l’association  "zéro chlordécone-zéro poison" a initié un mouvement vers les laboratoires de Ducos et Rivière-Salée dans une démarche "chlordétox". 

© MartiniqueLa1ere
© MartiniqueLa1ere
  • Martinique la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Une prise de sang simple et rapide pour connaître le taux de chlordécone dans le sang c’est possible depuis près d’un an en Martinique.

Ce vendredi matin (8 février 2019), l’association  "zéro chlordécone-zéro poison" a initié un mouvement vers deux laboratoires de Ducos et Rivière-Salée dans une démarche "chlordétox". Une démarche entreprise par une vingtaine de personnes pour s’informer et manger plus sain, pour un coût de 70 euros.

"Je trouve que c’est important de le faire pour l’enfant et pour moi-même", explique Estelle Edouard, une des participantes, enceinte de quelques mois. "Je veux savoir les changements de comportement  que je dois avoir vis-à-vis de ce problème de pesticide".

(Re)voir le reportage de Cécile Marre et Olivier Nicolas dit Duclos.
Dépistage chloredécone

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play