Violences en Martinique : une première condamnation à 3 ans de prison ferme pour l’un des auteurs

violence
619d51a16c44b_vehicule-de-police.jpeg
Véhicule de police. ©JCS
Trois ans de prison ferme pour l’un des trois individus présentés en comparution immédiate vendredi 26 novembre 2021, à la suite des violences perpétrées dans la nuit du 23 au 24 novembre 2021.

La nuit dernière a encore été marquée par des affrontements entre bandes armées incontrôlées et forces de l’ordre, en particulier dans Fort-de-France et sa périphérie, notamment au quartier Sainte-Thérèse à Fort-de-France, où des agents ont encore essuyé des tirs à balles réelles. 12 nouvelles interpellations ont eu lieu ces dernières heures selon la préfecture.

Ce déchaînement de violences qui a débuté le lundi 22 novembre 2021, s’est amplifié au fil des jours, mettant à rude épreuve les forces de police et de gendarmerie.

Comparution immédiate

 

Pour le parquet ce sont des "exactions graves", d’où la comparution immédiate du vendredi 26 novembre.

Les premières enquêtes ouvertes à la suite des faits de la nuit du 23 au 24 novembre aboutissent ce jour à la présentation de trois individus au parquet de Fort-de-France (…) jugés en comparution immédiate pour port d’arme de catégorie B, dégradations par incendies, violences avec armes sur personnes dépositaires de l’autorité publique.

(Le parquet de Fort-de-France)

 

L’un des interpellés arrêté au Lamentin, à Mango-Vulcin, en possession d’une arme semi-automatique, avec en poche près de 2500 euros et des munitions, a écopé de 3 ans de prison ferme, avec mandat de dépôt. Il s’agit d’un jeune homme de 26 ans, déjà connu des services de police.

"D’autres enquêtes se poursuivent" sous la direction des magistrats, précise le Ministère public.