martinique
info locale

Zika : 1260 cas en une semaine et une tendance générale à la baisse

zika
Point épidémiologique du Zika au 31mars 2016
Le moustique tigre un des vecteurs du Zika
La circulation du virus Zika en Martinique se poursuit sur un mode épidémique avec un ralentissement observé au cours des deux dernières semaines. Au 31 mars, l’estimation du nombre cumulé de consultations chez un médecin généraliste était de 16 650. Aucun cas de Zika n'est signalé au Lorrain.
Le nombre estimé de cas cliniquement évocateurs est en diminution par rapport aux semaines précédentes, avec 1 260 cas estimés. Au 31 mars, l’estimation du nombre cumulé de consultations pour Zika chez un médecin généraliste était de 16 650. Les indicateurs traduisent aussi une baisse pour le réseau SOS Médecins avec 51visites pour suspicion de Zika soit 6% de leur activité totale.

La répartition spatiale des cas cliniquement évocateurs de Zika vus par les médecins sentinelles du 7 mars au 3 avril témoigne d’une circulation virale sur l’ensemble de l’île. Le Lorrain est la seule commune de Martinique où il n'y a pas de cas de Zika.
Carte Zika au 31 mars 2016
Le Lorrain est la seule commune de Martinique où il n'y a pas de cas de Zika. ©ARS
Depuis l’émergence virale en Martinique, l’infection a été confirmée biologiquement chez 119 femmes enceintes. Parmi celles-ci, deux microcéphalies foetales et une autre malformation foetale ont été détectées à l’occasion d’une échographie. La responsabilité de l’infection dans la survenue de ces malformations n’est pas encore formellement établie pour toutes. Sept patients atteints de syndromes de Guillain-Barré ont été détectés par le système de surveillance depuis l’émergence du Zika dont 6 confirmés biologiquement et un invalidé biologiquement. 
Publicité