1,5 million d'euros pour mieux construire les écoles de Mayotte

éducation
Signature convention accompagnement construction des écoles
Madi Madi Souf, président de l'Association des maires a signé cette convention au nom des 17 communes de l'île. ©Hachim Saïd Hachim
Les communes, responsables de la construction des salles de classe à Mayotte, ont du mal à les réaliser. Une convention avec l'AFD et l'Etat a été signée pour mieux les accompagner.

Construire des salles de classe est une mission dévolue aux communes. Avant 2014, elles avaient confié cette mission au SMIAM, le Syndicat mixte d'aménagement de Mayotte. Une mission qui n'était pas remplie suffisamment malgré le soutien de l'Etat. Le préfet d'alors Seymour Morsy avait donc engagé la liquidation du SMIAM (processus toujous en cours) pour redonner aux communes leurs compétences.

Ecole primaire T13
L'école primaire de Mroalé est l'une des dernières écoles construites dans la commune de Tsingoni. ©Frahati Youssouf Saïd

Depuis, il y a du mieux dans certaines communes. Mais les besoins sont tels que les constructions ou rénovations effectuées sont toujours insusffisantes. C'est pouquoi, une convention sur l’accompagnement en ingénierie dans la construction des écoles maternelles et primaires du département a été signée entre l’Etat, l’Education nationale, l’AFD et l’association des maires de Mayotte à hauteur de 1,5 million d’euros. Un appui aux communes qui doit accélérer la construction scolaire. Un financement salué par le président de l’association des maires de Mayotte.

Construction scolaire : mieux accompagner les collectivités.