1 609 cas à Mayotte : trop d’imprudences et pas assez de tests

coronavirus
TEST covid
22 cas supplémentaires ont été dépistés hier dimanche à Mayotte. C’est peu, mais c’est un chiffre trompeur. Les équipes ont été moins nombreuses à travailler, et surtout « on manque de réactifs de tests » dit la directrice de l’ARS. 
Nous ne sommes pas encore à l’abri de la sempiternelle pénurie de tests. Cela fait 5 jours que le laboratoire privé ne peut plus dépister faute de liquide réactif. La politique consistant tester toutes les personnes qui ont des symptômes et ensuite leurs cas contacts ne peut pas être correctement appliquée à Mayotte.
Masques
On attend l’arrivée de de ces liquides de tests dans un grand chargement militaire prévu ce jeudi 28 mai. Les équipes de l’hôpital souffrent aussi du manque de blouses de protection. Comme pour les masques, il est question d’en faire confectionner par des ateliers de couture à Madagascar et localement.

Outre cette pénurie, la directrice de l’ARS Dominique Voynet s’inquiète du « climat général de relâchement ». Chacun a vu les images du marché de l’Aïd à Majicavo-Dubai où les foules se pressaient sans respect des gestes barrières. « Le port du masque ne suffit pas » dit Dominique Voynet ; il doit être accompagné du respect de la distance, du lavage des mains.La directrice de l’ARS ne cache pas la crainte de voir une forte accélération des contaminations dans les 14 jours à venir, avec un pic au mois de juin. Déjà quelques foyers – des « clusters » - ont été identifiés dans des quartiers précaires et à la prison de Majicavo. Des enseignants ont également été diagnostiqués Covid +, ceux là ne pourront pas reprendre le travail dans les quelques écoles qui seront réouvertes cette semaine. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live