publicité

Ballottage après le 1er tour à Sada

Le candidat de la gauche et des divers gauche, Ousseni Nomani, est arrivé dimanche en tête du 1er tour de l’élection cantonale partielle de Sada, devançant de peu le candidat UMP Ali Soufou.

  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
Les deux hommes étant en ballottage, un second tour aura lieu dimanche.

Ousseni Nomani a réuni sur son nom 49,71% des suffrages exprimés, frôlant l’élection au 1er tour. Il conduit une vaste coalition du PS et de divers gauche, l’Union des forces nouvelles de la commune de Sada (UFNCS). Son challenger UMP a obtenu 48,31% des voix.

Ancien maire et conseiller général de Sada, et ancien député UMP, Amiridine Kamardine, qui se présentait sans étiquette, a recueilli 1,98% des suffrages. La participation a été moyenne (63,1%), alors que les électeurs étaient appelés aux urnes pour la quatrième fois depuis 2008.

Ce scrutin a pour objet de pourvoir au remplacement du conseiller général PS Ibrahim Aboubacar, devenu député aux dernières élections législatives du mois de juin et dont, par surcroît, l’élection au Conseil général avait été invalidée en raison de radiations non conformes sur la liste électorale.

En même temps que l’élection pour le canton (dont les limites épousent celles de la commune) se tenait une élection municipale partielle à Sada, le précédent scrutin ayant été annulé pour le même motif. Conduite par Hamada Binali, la liste de l’UFNCS a été élue, obtenant 50,67%. Celle de l’UMP, dirigée par Toilibou Abdallah, a recueilli 49,33%. La participation a atteint 63,7%.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play