publicité

MAYOTTE : LADY LOVA,chanteuse de Bandraboua,star internationale.

Lady Lova, chanteuse mahoraise, tête d’affiche du  Festival  de sensibilisation 3 S
de Bandraboua, sa ville natale, nous a livré jeudi 22 août  2013 ses impressions
sur sa  participation au dixième anniversaire de ce rendez vous musical.

LADY LOVA enflamme la scène de Brandraboua 3 S 2013 © Sakis Bomze
© Sakis Bomze LADY LOVA enflamme la scène de Brandraboua 3 S 2013
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
Lady Lova, chanteuse mahoraise, tête d’affiche du  Festival  de sensibilisation 3 S de
Bandraboua, sa ville natale, nous a livré jeudi 22 août  2013 ses impressions
sur sa  participation au dixième anniversaire de ce rendez vous musical.
Elle poursuit sa tournée  dans l’océan indien à l’île de la Réunion où
elle va se produire le samedi 24 août 2013  au parc DX Exposition
dans le cadre de «  Urbain Live » aux côtés d’éminents artistes  Matt Houston,
Axel Tony, Big Allet et Admiral T.
 

Nous avons  rencontré Lady Lova  accompagnée de son producteur et manager
Sakis Bomze dans un café très connu du débarcadère de la barge à Mamoudzou.
Celui – ci ne tarit pas d’éloges sur l’artiste qui, selon lui, représente une valeur sûre
de la musique mahoraise.

Une artiste de carrure internationale

« Lady Lova est vraiment une ambassadrice des couleurs de Mayotte en métropole
 et ailleurs à l’étranger où elle a fait des tournées. A Chambéry en France
métropolitaine où elle est installée, elle a su s’affirmer par ses prestations scéniques
et médiatiques.Elle a notamment des places de choix dans les charts et hits parades
français notamment avec sa chanson «  Voulez – vous danser »  interprété en featuring
avec Houssdjo »,explique Sakis Bomze.
«  Franchement, je ne pensais pas que ça allait prendre une telle ampleur et je suis fière
de représenter mon île natale Mayotte à l’extérieur. Pour moi qui ai toujours eu une grande
passion pour la musique, c’est avec beaucoup de plaisir que je fais ce métier aujourd’hui »,
a confié pour sa part Lady Lova.
Sakis précise également que Lady Lova est classée actuellement à la 22 ème place
au top 40 des meilleurs diffusions musicales Hits Clubs ( http://www.club40.dj)
et fait partie du panel des meilleurs artistes internationaux : Bob Sinclair, Sean Paul,
Usher, Shakira, Rihanna,Taïo Cruz, Keen V. Collectif Métissé, Jessie Malador .

Première prestation en " live"

Sa  participation à la fête des 10 ans du festival 3 S de Bandraboua constitue pour
Lady Lova «  un véritable rite de passage » avec sa toute première prestation
en « live »depuis le début de son parcours d’artiste.
«  Jusqu’ici, je me produisais en play back, j’avais peur d’échouer pour ma première
prestation en live sur une grande scène. Il m’a fallu contrôler le trac et maîtriser
une à une chaque étape du spectacle. Je m’en suis sortie.
Désormais, je me sens très forte et je peux dire que j’ai acquis de la maturité",
a déclaré Lady Lova.

Attachement à sa ville natale Bandraboua

Pour cette artiste qui a quitté  Bandraboua à l’âge de 9 ans en 1993 pour aller vivre
à l’île de la Réunion, c’est avec beaucoup d’émotion qu’elle retrouve son village natal.
«  C’est une fierté pour moi d’avoir chanté chez moi devant plus de 7000 personnes.
Je voulais donner le meilleur de moi-même pour que les habitants de mon village
Bandraboua soient fiers de moi. Je ne pensais pas que le public connaissait
mes chansons par cœur.Quand on a entonné la chanson «  Mabawa », tous les habitants
l'ont reprise en chœur. J’étais très étonnée. C’est extraordinaire, un moment magique
et  inoubliable surtout que ma famille me voyait pour la première fois  sur scène…
J’avais littéralement envie de m’envoler », a également déclaré Lady Lova.

A l'assaut des scènes internationales

Avec l’assurance acquise après cette expérience, Lady Lova se sent bien armée
pour exporter sa musique au niveau international avec des interprétations
dans différentes langues : mahorais, français, créole, anglais.
« Après ce Festival de Bandraboua 2013, rien ne sera plus comme avant.
Je me suis prouvé à moi-même que  je peux relever un défi quand je veux.
On a tendance à se sous estimer dans la vie, ne pas avoir confiance en soi,
ma prestation en «  live » à Bandraboua m’a motivée et raffermie pour la suite de ma carrière,
a dit Lady Lova, avant d’ajouter qu’il faut toujours aller au bout de ses rêves, y croire
et surtout être fermer les oreilles, être sourd aux «  la di la fait »,expression courante
à l’île de la Réunion qui signifie potins, commérages ».
http://lady-love976.skyblog.com 
http://lady-love976.skyblog.com  
facebook http://www.facebook.com/sakis.bomze 
http://lady-love976.skyblog.com
http://www.facebook.com/group.php?gid=122125084468050
Classement top 40 meilleurs hits : http://www.club40.dj/
Clip vidéo Lady Lovaet Houssdjo : http://www.youtube.com/watch?v=2hLHjm8PH6M
Skyblog de Lady Lova : http://lady-love976.skyrock.com/
Clips vidéo à voir : http://www.youtube.com/watch?v=nYeSeRkjGYU 
http://www.facebook.com/group.php?gid=122125084468050
 
 
 



 
-
 
                    
1 377 190 351

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play