publicité

Scène de la vie ordinaire à Mayotte : la vente de viande de Zébu en « tout venant ».

Un samedi comme les autres à Mayotte. Dans la moiteur tropicale quelques citoyens se rassemblent autour d’un étalage à même le sol, sur des feuilles de cocotier tressées. Quelque part dans un village, un  zébu vient d’être sacrifié en place publique.

Vente de zébu en "tout venant".
Vente de zébu en "tout venant".
  • Par Gérald Prufer
  • Publié le , mis à jour le

Prix de vente imbattable : 10 € le kilog.


Dépecé en quelques minutes, les quartiers de l'animal vont être vendus aux villageois. C’est la méthode dite du "tout venant". Vous achetez les morceaux au poids, comme ils viennent, avec la peau, le gras et les os. La technique de vente est efficace. Tout est vendu dans l'heure.

Ne cherchez pas l’abattoir, le cachet du vétérinaire, le certificat sanitaire … Avec un peu de chance, si vous trouvez l’oreille vous aurez  peut être un numéro identifiant  la bête. Toute traçabilité s’arrête là.
Enfin concernant  la balance, ne demandez surtout pas au vendeur la date de sa dernière vérification  pour ne pas provoquer … Un refus de vente.

Tout doit partir
© Tout doit partir

Tout doit disparaître

Cette pratique qui dure depuis des lustres devra prochainement disparaître du paysage de  l’ile au lagon.
Ce sera une conséquence visible de la Départementalisation et de la Rupéïsation de Mayotte.
Les  circuits d’alimentation en viande seront profondément modifiés … Comme les cérémonies des grands mariages .
Rassurez vous si vous  êtes amateurs de brochettes, il faudra encore un peu de temps avant que les boucheries en bonne et due forme ne  s’installent.
Tout partira
© Tout partira

 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play