publicité

Transition vers un dédouanement plus efficace

A l’occasion de l’entrée de Mayotte dans l’Union Européenne au 1er janvier 2014, le service des Douanes a mis en place le système de dédouanement informatisé Delta C.

Les douanes saisissent 190 000 perles de contrebande © Polynesie1ere
© Polynesie1ere Les douanes saisissent 190 000 perles de contrebande
  • Par Fabrice Juste
  • Publié le

Communiqué du Service Communication de la Préfecture de Mayotte du 9 janv 2014

Ce système est une réelle avancée pour les importateurs en terme de fluidité et de sécurisation des opérations de dédouanement du fret maritime et aérien. Il est déjà déployé en métropole et dans les autres départements d’Outre mer depuis plusieurs années.

Le dédouanement d’un conteneur de marchandises ne présentant pas de particularités pourra être réalisé en quelques minutes, à l’instar d’un containeur de fournitures scolaires par exemple.

La transition entre le système déclaratif manuel et le système informatisé de haute technicité est actuellement en phase de rodage et les réglages nécessaires sont actuellement en cours.

En partenariat avec les transitaires et les sociétés importatrices, les services douaniers sont entièrement mobilisés à la correction des problèmes, principalement de paramétrage informatique, qui ont entravé momentanément une partie des opérations de dédouanement.

Les progrès constatés aujourd'hui sont très encourageants avec des déclarations basculées sans difficulté au port de Longoni et à Pamandzi.

Grâce aux efforts conjugués des services des douanes et des opérateurs privés, le dispositif de dédouanement devrait atteindre sa phase pleinement opérationnelle dans les prochains jours.

Le soutien aux importateurs et transitaires locaux est une priorité en cette période de transition. Le service des douanes a été renforcé mercredi avec l’arrivée de 2 douaniers en mission, spécialistes du dédouanement sous Delta. Basés dans les bureaux de Longoni et de Pamandzi, ils interviennent auprès des professionnels pour les accompagner dans l’accomplissement de leurs formalités douanières.
 

Le blocage du port ne facilitant pas la gestion des conteneurs, une priorité a été donnée aux marchandises périssables et de première urgence. Dès que la situation sera normalisée, le service des douanes veillera à faciliter la mise à disposition des conteneurs ayant satisfait aux formalités douanières, communautaires et nationales.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play