publicité

Journée : « JEUNES ET ENGAGES POUR MAYOTTE » à M’tsangabeach au centre de l’île.

17 jeunes mahorais qui ont représenté Mayotte aux 9e jeux décentralisés de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien en décembre 2014, à l’île Maurice, ont rendu compte, à cette occasion, des riches expériences citoyennes qu’ils ont vécues.
EMMANUEL TUSEVO

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le

 17 jeunes mahorais qui ont représenté Mayotte aux 9 e jeux décentralisés de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien (CJSOI) en décembre 2014, à l’île Maurice, ont rendu compte, à cette occasion, des riches expériences citoyennes qu’ils ont vécues.

Quatre d’ entre eux, issus des comités de jeunes de Mayotte, ont animé un débat citoyen ayant pour thème :   "Comment la jeunesse de Mayotte peut – elle préserver son environnement ?"
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :

Le public présent à cette journée a également assisté à la représentation d’une pièce de théâtre « Une ombre est tombée sur Fée land » sur la sauvegarde de la nature.

Un spectacle de danse entre hip hop et traditions «  Malaïka » a clôturé cette journée.

ELODIE MONTIER, CONSEILLERE JEUNESSE ET EDUCATION POPULAIRE ( DJSCS ) © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : ELODIE MONTIER, CONSEILLERE JEUNESSE ET EDUCATION POPULAIRE ( DJSCS )

Elodie MONTIER, Conseillère Jeunesse et Education populaire à la DJSS explique les engagements citoyens et artistiques de ces jeunes :

« Ce sont des jeunes qui, tout le long de l’ année, sont engagés dans des comités des jeunes, des mini conseils municipaux des jeunes… ils essaient de faire bouger les choses dans leurs communes, de donner des idées, d’être observateurs et de mobiliser les autres jeunes et les élus… Les autres formes d’engagement sont artistiques mais qui sont tout aussi fortes puisqu’il y a le théâtre et la danse et les spectacles qui sont présentés sont une forme d’expression de leurs convictions, là sur la thématique de l’environnement qu’ils veulent partager à travers leur spectacle. » précise Elodie Montier.

MOUSSOILI DHOIHIR, A DROITE © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : MOUSSOILI DHOIHIR, A DROITE

Pour MOUSSOILI DHOIHIR, 15 ans, Lycéen en seconde générale à Kahani :

« Le voyage à l’île Maurice est une aventure qui s’est bien déroulée. Nous avons visité plusieurs espaces, un zoo, un temple boudhiste. Je trouve que c’est un événement marquant auquel j’ai eu la chance de participer. On a pu découvrir un autre monde, on a pu avoir des contacts avec les autres jeunes de l’océan indien, notamment les seychellois , les malgaches , les mauriciens et les réunionnais . » a confié Moussoili Dhoihir.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :

«  J’ai constaté qu’à l’île Maurice , tout est propre. Ils sont en avance au niveau économique par rapport à nous …à Mayotte, c’est à peine il y a deux ans que nous avons les poubelles tricolores pour les tris des déchets,entre verres, bouteilles plastiques, cannettes . Eux à l'île Maurice , ils sont plus évolués par rapport à nous. Ces observations nous ont inspiré une pièce de théâtre pour expliquer à la population qu’ il faut respecter l’ environnement et évoluer au niveau du traitement des déchets, ne pas jeter tout n’importe où et on espère que la pièce de théâtre va aider à comprendre ces enjeux et que chacun fera un effort pour respecter ces principes. », a encore déclaré Moussoili Dhoihir.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :

SITTY , METTEUR EN SCENE , PROD'SITTY. © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : SITTY , METTEUR EN SCENE , PROD'SITTY.

SITTY, metteur en scène (Prod’Sitty) est intervenue pour l’association de développement artistique « As - Kaya » pour monter le spectacle de théâtre : » Une ombre est tombée sur Fée land » :
«  Fée land est un petit village de Fée caché au milieu de la mangrove . Dans ce village que nous avons inventé, un affreux jour, une ombre est venue tout obscurcir et cette ombre  est l’expression de la colère du grand Sphinx Oulanga , gardien de l’air pur et de la nature. .. Oulanga est en colère parce que les hommes ne respectent pas la nature et la souillent de toutes sortes de déchets impurs. Oulanga exprime sa colère et attend que les hommes réagissent… Ce spectacle est censé délivrer un message de respect et de protection de l' environnement », explique Sitty.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :

L’art théâtral  constitue aussi un moyen d’éducation et de sensibilisation pour Sitty :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :

«  Ce n’est peut être pas le seul ni le plus efficace mais c’est un outil absolument extraordinaire d’éducation. Je l’utilise particulièrement avec les jeunes pour les sensibiliser, pour ouvrir leur esprit, pour les rendre curieux à la vie, pour développer un état d’esprit intelligent et créatif. C’est effectivement un très bel outil », conclut SITTY.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
 
1 429 470 429

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play