publicité

«Un des premiers actes significatifs de la France à Mayotte, c’était d’abolir l’esclavage.»(George PAU LANGEVIN)

La ministre des Outre – mer, George PAU-LANGEVIN a participé au cours de son voyage à la commémoration de l’abolition de l’esclavage à Mayotte dont les festivités se déroulent dans le cadre du festival annuel des arts traditionnels.
EMMANUEL TUSEVO

© PHOTO: EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO: EMMANUEL TUSEVO
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
La ministre des Outre – mer, George PAU-LANGEVIN a quitté Mayotte samedi en début d’après-midi, au terme d’une visite de 24 heures.
Elle a participé dans la matinée à la commémoration de l’abolition de l’esclavage à Mayotte dont les festivités se déroulent dans le cadre du festival annuel des arts traditionnels.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO :
© PHOTO :

Elle a rappelé dans son allocution un proverbe africain selon lequel : « Si on ne sait pas où aller, il faut regarder d’ où l’on vient. Par conséquent, il n’y a pas d’identité solide si on ne connaît pas ses racines et son histoire. »
Elle a précisé ensuite que si les mahorais ont choisi la France, c’était en grande partie pour pouvoir échapper à l’esclavage.

« Un des premiers actes significatifs de la France à Mayotte, c’était d’abolir  l’esclavage à Mayotte…L’esclavage a été aboli à Mayotte avant même qu’il soit aboli dans les autres DOM, départements d’outre – mer. C’est important et cela démontre que dès le départ, la relation de Mayotte avec la France était fondée sur les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité. », a déclaré la ministre des Outre-mer.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

Elle a invité les élus mahorais à s’inscrire dans cette tradition historique et à continuer à toujours faire valoir l’idée d’égalité, une égalité réelle… en s’adossant justement au passé. 
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO


Sur le même thème

  • esclavage

    Christiane Taubira pour une juste réparation de l'esclavage

    Invitée de "Mayouri info" Christiane Taubira, porteuse de la loi du 21 mai 2001 sur la reconnaissance de la traite négrière et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité a insisté sur la nécessité de faire mieux connaître cette période de l'histoire sur l'ensemble du territoire national.
    13 Juin
  • esclavage

    Du déni mémoriel à la réalité historique

    L’esclavage à Mayotte et dans sa région. A l’occasion de la commémoration de l’abolition de l’esclavage à Mayotte le Conseil départemental a publié un ouvrage très documenté sur une pratique qui a duré plus de 14 siècles à Mayotte.

  • esclavage

    "Les routes de l'esclavage" : un documentaire événement

    L'esclavage est au centre de l'histoire du monde : c'est ce que démontre brillamment quatre documentaires qui en expliquent les mécanismes, du Ve au XIXe siècle, en croisant les ressources historiques et scientifiques les plus diverses. En diffusion sur Arte, France Ô et les 1ères cette semaine.
    01 Mai
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play