publicité

Renforts des forces de l’ordre contre l’ insécurité à Mayotte

58 nouveaux fonctionnaires de police sont arrivés en renfort à Mayotte. Ils  ont pris leurs fonctions les 31 août et 1 er septembre 2015.
16 gendarmes mobiles sont également arrivés le 1 août dernier pour renforcer la présence policière contre,notamment,
la délinquance en hausse dans l' île.

© PHOTO : MAYOTTE 1 ère
© PHOTO : MAYOTTE 1 ère
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
Les nouveaux fonctionnaires de police seront affectés à la Direction Départementale de la Police aux Frontières, soit au nouveau Centre de Rétention, soit au sein de la Brigade Nautique ou au nouveau service du quart juridique et administratif qui fonctionnera 24H sur 24
Le premier ministre, Manuel Valls avait annoncé l’arrivée de ces effectifs à l’occasion de son voyage à Mayotte en juin dernier.

Des actions collectives contre l' insécurité

Ces renforts des forces de l’ordre s’inscrivent dans la lutte contre l’insécurité en recrudescence dans le département.
Le préfet Seymour Morsy a reconnu vendredi que l’insécurité constitue un fléau contre lequel il faut lutter au jour le jour par des actions collectives.

« Cela ne peut plus durer. On n’est pas dans l’impression d’insécurité. C'est une adaptation que l’on doit faire tous les jours sur le terrain, que ce soit contre les violences intra familiales, la délinquance routière, les problèmes de circulation, la violence à la personne.", a souligné Seymour Morsy au cours d’ une conférence de presse consacrée au  bilan de sa première année à Mayotte.
 
REUNION SUR LA SECURITE INTERIEURE A MAYOTTE © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : REUNION SUR LA SECURITE INTERIEURE A MAYOTTE
Il a précisé que des contrats locaux de sécurité et de prévention de la délinquance ont été signés dans chacune des 17 communes. Des policiers municipaux et nationaux, des gendarmes, des acteurs de la justice et de la protection judiciaire de la jeunesse, des responsables des associations et des parents se réunissent pour évaluer les moyens à mobiliser pour combattre l'insécurité dans le 101 è département français dans l’ Océan indien.
Le préfet de Mayotte a balayé tout amalgame entre l' immigration clandestine et l' insécurité au cours de cette rencontre avec la presse.
EMMANUEL TUSEVO
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play