mayotte
info locale

Le premier détenu pour radicalisation à Majicavo

société
Prison de Majicavo
©Andry Rakotondravola
Depuis le début de la semaine, une personne est poursuivie par la justice pour fait de radicalisation. L’enquête est en cours mais les premiers résultats sont sans ambiguïté. Il comptait rejoindre Daesh.
C’est le préfet de Mayotte qui a déclenché la procédure de perquisition administrative à l’encontre d’un jeune homme qui vient de rentrer de la métropole où il faisait déjà l’objet d’une fiche « s ».
Des documents de propagande et des photographies en lien avec le terrorisme ont été trouvés par les enquêteurs. Il a reconnu qu’il envisageait de partir en Syrie ou en Irak auprès de l’Etat islamique.

Le jeune homme de 22 ans, originaire de Mtsapéré est mis en examen pour recèle habituel d’apologie du terrorisme.
Il est en détention provisoire, à la prison de Majicavo. C’est un délit lourd qui peut mener jusqu’à 10 ans de prison ferme.
Cependant, rappelons que l’affaire est encore au stade de l’enquête.
D’après le procureur de la République, le suspect avait quitté sa famille en France métropolitaine, famille qu’il accuse de na pas respecter la les consignes de l’islam qu’il pratique.
C’est la première fois qu’une telle instruction est déclenchée sur le département, même si, des individus seraient sous surveillances.  
Enfin, un seul mahorais a été répertorié comme ayant rejoint les combattants de l’Etat islamique, et il a été tué par des frappes en Syrie il y a quelques mois. 
Publicité