publicité

A quand le retour des trois barques de pêche mahoraises des Seychelles?

Depuis le 27 novembre et l’arraisonnement de la première embarcation, on est sans nouvelles des hommes interpellés pour pêche illégale aux Seychelles. Mardi, les trois armateurs se sont présentés aux affaires maritimes pour déclarer enfin que trois de leurs barques manquent à l’appel

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola
  • Par Andry Rakotondravola
  • Publié le

Cette démarche va enfin lancer une procédure selon Tassa Moussa, un pêcheur de petite terre qui ne cesse  de remuer ciel et terre pour ramener ses collègues à Mayotte. « À partir d’aujourd’hui, les affaires maritimes ont reçu les noms des pêcheurs de nos barques, et les dossiers les concernant,  ils ont été transmis à l’ambassade de France aux Seychelles »  dit-il.

Mais il se posera certainement un problème… sur les 11 pêcheurs partis de Mayotte, seuls 3 étaient en situation régulière, et en possession d’une carte de séjour. Quel sort sera réservé aux 8 autres ?  Ils étaient sans papiers, et non déclarés sur les barques.  La responsabilité des armateurs envers ces hommes est entière poursuit Tassa Moussa qui souhaite une plus grande coopération des propriétaires des Barques.

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola

Du coté des autorités Seychelloises on demande l’envoi de traducteurs français/anglais/mahorais  pour faciliter les échanges, car depuis la fin du mois de novembre,  aucune audition n’a pu se tenir. Les 11 pêcheurs de Mayotte et  les 8 autres des Comores n’ont vu que le prolongement de leur garde à  vue, semaine après semaine…

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play