35% de la population active au chômage

social
mamoudzou
©Fahar Ousseni
Selon l’INSEE, les offres d’emploi n’ont pas augmenté contrairement au nombre de personne en âge de travailler (entre 15-64 ans).

Comment se porte l’emploi à Mayotte après la crise sanitaire?

Ils sont plus 10 800 personnes en plus en âge de travailler à Mayotte, mais trouveront-ils tous du travail ? Pas sûr. Le camembert de l’emploi est divisé en trois parties quasi égales, entre les personnes en activité, ceux qui sont à la recherche d’emploi et ceux ne souhaitant pas travailler.

  • 51 000 personnes soit 32% de la population active ont un emploi. Un chiffre plus bas qu’en 2019
  • 33% de ces personnes ne souhaitent pas travailler ou sont encore en étude
  • 1400 emplois supprimés depuis 2019

Le chiffre du chômage est donc de 35%. Un chiffre stable par rapport à 2019. Les hommes de 30 à 49 ans et les personnes nées à l’étranger sont les premiers touchés par le chômage. Il faut aussi noter que 1400 emplois ont été perdus à cause de la crise sanitaire. Il s’agit surtout des emplois à domicile. Et ce sont surtout les personnes nées à l’étranger qui occupent ces postes.

25 000 jeunes de 15 à 29 ans soit 36% de la population active ne sont ni en emploi, ni en étude, ni en formation. Une oisiveté des jeunes, très élevée en comparaison des 13% recensés en Hexagone. Mais ce chiffre est moins élevé qu’en 2019, parce que les jeunes reportent leur entrée sur le marché du travail.

Autre information à retenir, 40% des natifs et natives de Mayotte occupe un emploi.

17 200 personnes travaillent en entreprise. Le secteur privé qui progresse tout doucement avec 1000 emplois créés entre 2019-2021, soit moitié moins qu’avant la crise sanitaire.

Le secteur public emploie 20 900 personnes. L’emploi en alternance, n’est pas encore totalement structuré à Mayotte, donc difficile de mettre en place les dispositifs d’aide à l’embauche des apprentis.