publicité

" Acculturation linguistique, culpabilisation, oppression : Comment surmonter les représentations négatives sur nos langues régionales ? " avec Félix MARIMOUTOU, Professeur Agrégé

Professeur Agrégé, responsable pédagogique de la licence de créole à l' université de La Réunion, Félix MARIMOUTOU a analysé différentes situations qui freinent la prise en compte, par un certain nombre d' institutions, des langues régionales, il préfère dire les langues maternelles. 

FELIX MARIMOUTOU, Professeur Agrégé à l' Université de La Réunion © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : FELIX MARIMOUTOU, Professeur Agrégé à l' Université de La Réunion
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
Le professeur Félix MARIMOUTOU parle des obstacles à débloquer pour l' enseignement et l' apprentissage d'une langue écrite. Il s'agit notamment d'une graphie à mettre au point pour développer l'apprentissage de cette langue à l' écrit.

CLIQUEZ CI-DESSOUS POUR ECOUTER L'ENTRETIEN DU PROFESSEUR FELIX MARIMOUTOU AVEC EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
PROFESSEUR FELIX MARIMOUTOU © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : PROFESSEUR FELIX MARIMOUTOU

Professeur Félix MARIMOUTOU : 1.

Des générations des sujets colonisés du grand empire Français ont subi le matraquage de la maîtrise du français au détriment de leurs langues maternelles. Et pourtant, cette volonté hégémonique, colonialiste, impérialiste de la langue française ne se retrouvait pas dans les colonies anglaises, britanniques. Pourquoi cette obsession de convaincre les gens à abandonner leur langue maternelle ?

 

Professeur Félix MARIMOUTOU : 2.

L'identité des individus est complexe. Elle inclut la langue, les langues, la religion, les relations familiales, la culture, les traditions, etc.
Pour Félix MARIMOUTOU, maîtriser plusieurs langues permet de mieux comprendre le monde.
 

Professeur Félix MARIMOUTOU : 3.

REPORTAGE : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play