Action Logement essaye de sauver les meubles

coronavirus
logement

Cette bonne nouvelle pour les salariés au chômage ou au chômage partiel à cause de la Covid-19, Action Logement a mis en place une aide financière pour les salariés fragilisés par la crise sanitaire.

Une crise peut en cacher une autre. La crise sanitaire a provoqué une crise économique. Beaucoup ont été licenciés à cause de cette crise sanitaire, certains se sont retrouvés au chômage partiel. Toutefois leurs charges fixes n’ont pas été exonérées : factures, loyers, prêts etc. Conséquence : loyers impayés pour certains ou encore prêts immobiliers non remboursés, d’où cette aide attribuée par Action Logement.

L’organisme qui reçoit des participations financière des employeurs de plus de 20 salariés, utilise cet argent pour construire des logements destinés aux salariés ou pour les aider à se loger.

Ainsi, jusqu’à la fin de la crise sanitaire, pour le remboursement des prêts immobiliers, de ceux qui ont été précarisés par cette crise, une aide de 150 euros mensuels est proposée.

Action Logement a donc décidé de prolonger l’aide lancée au mois de juin dernier, jusqu’à la fin de la crise sanitaire.

Pour bénéficier de ce dispositif, il faut être « salarié en chômage partiel ayant subi une baisse de revenus d’au moins 15% depuis le début de la pandémie ». Ces derniers peuvent « percevoir une aide jusqu’à 300 euros (aide limitée à 2 mois maximum) » nous précise-t-on.

Quant aux salariés ayant perdu leur emploi du fait de la crise sanitaire : « ils peuvent bénéficier d’une aide jusqu’à 900 euros (aide limitée à 6 mois). »

Depuis la mise en place de ce dispositif, Action Logement à Mayotte a distribué 15 subventions. « Les démarches pour bénéficier de cette aide sont entièrement digitalisées sur la plate-forme Action Logement » précise-t-on à Action Logement. Mais en cas de difficulté, « les personnes éligibles peuvent également contacter l’agence Action Logement de Mayotte au 0269 60 90 40. »